bandeau art philo
dimanche, 21 octobre 2018 16:36

Blue my mind

Écrit par

Blue my mindLe premier long métrage de Lisa Brühlmann, Blue my mind, est un drame fantastique réalisé en 2017. Il a obtenu le Prix du cinéma suisse 2018, avec trois récompenses à la clé: prix du meilleurs scénario, prix du meilleur film de fiction et prix de la meilleure actrice (Luna Wedler).

Lisa Brühlmann a commencé sa carrière en tant qu’actrice. Après un master à l’école de cinéma de Zurich, elle a décidé de se lancer dans la réalisation de films. Un choix judicieux au vu du succès qu'elle a rencontré pour cette œuvre.

Blue my mind: un titre intriguant, qui dévoile rapidement son sens, à l’unisson du mystère troublant dans lequel nous sommes entraînés. Le film nous plonge dans l’univers intime et douloureux de l’adolescence à travers le quotidien difficile de Mia, une jeune fille de 15 ans qui fait son entrée dans une nouvelle école, avec les émotions ressassées de l’âge impitoyable (faible estime de soi, peur de l’inconnu…) et les thématiques les plus récurrentes de l’adolescence (sexe, drogues, famille, amis, violence…).

La réalisatrice nous rappelle à quel point cette période tumultueuse de la vie est critique, et son regard permet la compassion. Nous nous insinuons dans la relation difficile que la jeune fille entretient avec ses parents, touchés par la fissure qui se crée entre le monde de l’adolescente et celui des adultes. Une fissure qui s’avère rapidement être un gouffre, lorsque les défis de l’éducation surgissent.

Une mutation surréaliste

Au moment où l’on se demande quelle particularité offre ce film à la thématique vu et revue, l’histoire prend un tournant surprenant. La puberté suit une transformation surréaliste. Cette mutation, souvent marquée chez les jeunes filles par le premier jour des règles, prend chez Mia une allure aussi fascinante que douloureuse. Grâce à une atmosphère et une mise en scène très intime, la proximité avec l’héroïne opère. Et le bleu des images peut amener le calme et l’harmonie dans la vie si astreignante de Mia.blue

Ce film, dans l’ensemble réussi et émouvant, invite à réfléchir sur des sujets trop souvent négligés. Mais il demande une certaine souplesse et tolérance à qui veut pouvoir l’apprécier pleinement…

Lu 210 fois