bandeau art philo

Patrick Bittar

lundi, 08 août 2016 14:30

Méli-mélo sexuels

Carol,
de Todd Haynes
Carol raconte le début d’un amour entre deux femmes d’âges et de milieux très différents, à New York, en 1952.

The Danish Girl,
de Tom Hooper
Autre mélo qui surfe sur une vague idéologique actuelle (ici le transgenre) en convoquant une époque passée (la fin des années 20) : The Danish Girl.

Carol raconte le début d’un amour entre deux femmes d’âges et de milieux très différents, à New York, en 1952. Thérèse (Rooney Mara) est une jeune et menue brune, un peu farouche, qui, en attendant de trouver sa voie dans la photographie, est vendeuse au rayon poupées d’un grand magasin. Carol (Cate Blanchett) est une femme mûre, grande, blonde et sophistiquée, en instance de divorce ; elle a vécu avec Harge (Kyle Chandler) une union bourgeoise confortable et féconde (Rindy, 4 ans), mais contraire à ses inclinations sexuelles.

jeudi, 30 juin 2016 15:56

Du bon commercial

Au coeur de l’océan,
de Ron Howard

In the heart of the Sea commence en 1850 sur l’île de Nantucket, au large du Massachusetts. L’écrivain américain Herman Melville, en pleine crise créative, se présente chez un ancien matelot, Thomas Nickerson, pour qu’il lui raconte l’histoire de l’Essex, un baleinier qui a sombré trente ans plus tôt dans le Pacifique après avoir été fracassé par un cachalot géant.

Suburra,
de Stefano Sollima

En 2011, la mafia manigance avec des politiques pour faire passer une loi conduisant à la transformation du littoral d’Ostie, près de Rome, en un Las Vegas italien.

mercredi, 01 juin 2016 16:34

Hommages

Nous trois ou rien,
de Kheiron
Le Bouton de nacre,
de Patricio Guzmán

Nous trois ou rien relate l’histoire vraie d’Hibat et Fereshteh. Né dans un village iranien au sein d’une famille modeste de douze enfants, Hibat parvient à faire des études, obtient un diplôme d’avocat, s’oppose à la dictature du Shah et se retrouve en prison. Parce qu’il refuse le gâteau offert aux détenus à l’anniversaire du despote, il est soumis à l’isolement et à la torture. Au bout de sept ans, il est relâché grâce à la pression populaire révolutionnaire.

mardi, 10 mai 2016 15:31

Trafics

The Forecaster, de Marcus Vetter et Karin Steinberger
Sicario, de Denis Villeneuve

Des agents de la brigade anti-enlèvement du FBI dans un véhicule blindé lancé à toute allure contre un repère de tueurs à gages mexicains : le mur est défoncé et les sicarios rapidement « neutralisés ». Nous sommes pourtant à 250 km de la frontière, en Arizona. Dans les cloisons, derrière le trou d’impact d’un projectile qui a failli transpercer le corps délié de l’agent Kate (Emily Blunt), son collègue découvre trente-cinq cadavres... et vomit. Kate est alors recrutée par la CIA pour aider un groupe d’intervention d’élite dirigé par Matt (Josh Brolin), un membre de la DEA.[1]

mercredi, 06 avril 2016 16:08

Ancrés dans leur temps

Youth, de Paolo Sorrentino et Dheepan, de Jacques Audiard

Avec Youth, le réalisateur italien Paolo Sorrentino m’a procuré le même genre d’expérience jubilatoire qu’avec son film précédent, La grande belleza, chef-d’œuvre qui avait obtenu en 2014 l’Oscar du meilleur film étranger. Youth se passe presque intégralement dans un hôtel de luxe[1] à Davos, dans les Alpes suisses. C’est là que Fred et Mick, deux octogénaires américains, ont l’habitude de se retrouver.

Page 8 sur 18