bandeau art philo

Lucienne Bittar

samedi, 10 mars 2018 10:48

Pourquoi l’Anthropocène fait peur

Anthropocène. Le mot est prononcé pour la première fois en l’an 2000 par le Prix Nobel de chimie Paul J. Crutzen. Il a ses détracteurs et ses défenseurs, comme toute nouvelle hypothèse en sciences de la Terre, et est déjà référencé plus d’un demi-million de fois sur Google, nous dit Jacques Grinevald, politologue et historien des sciences. Rien d’étonnant à cela: son adoption formelle confirmerait l’urgence d’un changement radical des modes de vie occidentaux.

Cet article est issu d’un entretien avec le professeur d’écologie globale Jacques Grinevald, de l’Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID). Un développement de la question est accessible en libre accès sur notre site www.choisir.ch.

320px Hotel de Ville GenevaÀ Genève, les Églises protestante, catholique romaine et catholique chrétienne du canton ont dit leur déception face au projet de loi sur la laïcité qui sera discuté au Parlement, jeudi 22 mars. Elles estiment que le fait religieux y est abordé comme une «menace» et non plus comme un «apport», alors même que les Églises rendent de précieux services à la population et à l’État, sur le plan social en particulier (accueil des démunis, aumôneries dans les hôpitaux et les prisons, etc.).

Particulièrement problématique, la question de l’impôt ecclésiastique facultatif.

mercredi, 14 mars 2018 12:03

Des réfugiés, oui merci!

ConfChoisir mars2018J. Ziegler, Frère Alexis et J.-M. Carrière sjPour poursuivre avec ses lecteurs la réflexion proposée dans son numéro 683, sur les Fuites et migrations, votre revue s’est associée, le 10 mars dernier, au cycle de conférences autour de la migration, organisé à Genève par l’Espace culturel saint François de Sales. Titre de la rencontre: Europe: terre d’écueil?

drapeau mapucheLe message que le pape François a prononcé le 17 janvier à Temuco, lors de son voyage au Chili, était très attendu par le peuple mapuche. Les épisodes de violence enregistrés ces dernières années en relation avec la question mapuche, y compris les incendies d’églises, catholiques et évangéliques, ont pour effet de saboter toute prise de responsabilité sérieuse dans les problèmes posés. «Toute l’attention des Chiliens risque de se concentrer sur ces violences et non sur la situation d’injustice, aux racines profondément enfoncées dans le passé, que vivent les Mapuches jusqu’à nos jours.» Ce cri d’alarme est lancé par le jésuite chilien Fernando Montes Matte, ancien recteur de l’Université Alberto Hurtado.

samedi, 30 décembre 2017 12:25

Haute trahison

TrahisonDans le cadre du festival Singuliers Pluriel, Jean-Luc Borgeat met en scène et interprète Haute trahison, un texte de l’écrivain valaisan Jérôme Meizoz, bien connu de nos lecteurs.

Haute trahison (Genève, La Baconnière 2018, 30 p.) est un monologue fait pour être lu d’une traite ou être dit.

Page 19 sur 39

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Michel Gounot Godong

Hier traîtres ou champions de la version, aujourd’hui passeurs de culture, voire même auteurs, les traducteurs suscitent un intérêt certain. Une évolution qu’analyse Josée Kamoun.


Michel Gounot Godong

Scénarios de films imbibés de whisky, cinéastes alcooliques, publicités pour des marques de bière: l'ivresse côtoie depuis des décennies Hollywood. Virée éthylique avec Patrick Bittar dans le cinéma étasunien.