bandeau art philo

Denis Müller

lundi, 01 octobre 2018 14:32

Prix Humanisme chrétien 2018

MagninLe prix Humanisme chrétien 2018 a été décerné le 1er octobre à Thierry Magnin, pour son livre Penser l’humain au temps de l’homme augmenté. Le jury souhaite "encourager ainsi la diffusion d’une pensée anthropologique informée, exigeante et soucieuse du plein accomplissement de l’être humain" a annoncé son éditeur. L'éthicien suisse Denis Müller, professeur honoraire à l'Université de Genève, l'a lu pour vous...

Thierry Magnin
Penser l’humain au temps de l’homme augmenté
Paris, Albin Michel 2017, 304 p.

vendredi, 06 décembre 2013 09:20

Couples homosexuels. Vers une bénédiction ?

Les débats de ces derniers mois touchant aux couples homosexuels ont généralement confondu trois types de problèmes qui devraient être distingués avec soin pour qu'on y voie un peu plus clair. Les Eglises doivent-elles bénir les couples ayant contracté un partenariat civil ? La société civile doit-elle instituer un mariage pour tous ou convient-il de distinguer le mariage et le partenariat civil ? L'égalité des droits entraîne-t-elle l'accès des homosexuels aux mêmes types de parentalité ?

dimanche, 06 juillet 2008 02:00

Boycotter Pékin

Durant ces derniers mois, il a beaucoup été question du boycott de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pékin (8-24 août 2008). Il existe en fait une longue tradition de réflexion et d'action au sujet du boycott des JO, qui remonte à la première Olympiade déjà ! L'idéal des Jeux a certes toujours était débordé par le politique, mais aujourd'hui, confrontée à la mondialisation, l'éthique olympique va de moins en moins de soi.
vendredi, 06 octobre 2000 02:00

Euthanasie : une éthique de la transgression

Une éthique de la transgression ne signifiera jamais une banalisation juridique. Je me propose de présenter et de discuter ici les développements récents de la question de l'euthanasie active directe dans le monde francophone, à partir des propositions émises en Suisse et en France notamment, mais aussi, dans une moindre mesure, en Belgique. Puis, de procéder à quelques clarifications conceptuelles au sujet des notions de légalisation et de dépénalisation. Ma réflexion se concentrera enfin sur le thème de la transgression, un thème qui apparaît en général comme opposé à l'idée même de l'éthique, et notamment de l'éthique chrétienne. Je m'efforcerai de montrer au contraire que la transgression, dans son caractère exceptionnel, représente une possibilité à la fois très forte et tout à fait plausible du courage et de la véracité ; je présupposerai, sans le développer ici, que l'appel à ces deux valeurs éthiques peut se réclamer à bien des titres de l'esprit de l'Evangile.
Page 1 sur 2