bandeau art philo
lundi, 01 octobre 2018 14:32

Prix Humanisme chrétien 2018

Écrit par

MagninLe prix Humanisme chrétien 2018 a été décerné le 1er octobre à Thierry Magnin, pour son livre Penser l’humain au temps de l’homme augmenté. Le jury souhaite "encourager ainsi la diffusion d’une pensée anthropologique informée, exigeante et soucieuse du plein accomplissement de l’être humain" a annoncé son éditeur. L'éthicien suisse Denis Müller, professeur honoraire à l'Université de Genève, l'a lu pour vous...

Thierry Magnin
Penser l’humain au temps de l’homme augmenté
Paris, Albin Michel 2017, 304 p.

Dans ce bel ouvrage, l’auteur donne à penser l’homme comme un être d’accomplissement, qui réalise et transcende l’idée prométhéenne d’augmentation de l’humain, appelé à exister comme un soi en relation vivante avec les autres. L’homme demeure de part en part un être vulnérable, dont la transcendance n’est jamais prétentieuse ou violente.

Au bénéfice d’une longue expérience en physique, en théologie et en éthique, l’auteur conduit pas à pas une critique minutieuse et fondamentale du transhumanisme à la mode, tant dans la science que dans l’idéologie. Marqué par le philosophe Jean Ladrière et par de nombreuses rencontres avec des chercheurs et des savants, il sonde les développements actuels les plus pointus des technologies et de la psychologie, afin de déboucher sur une anthropologie théologique plus différenciée, à même de dépasser les écueils du transhumanisme.

Ce dernier apparaît comme dangereux, aussi bien dans sa prétention de résoudre tous les problèmes de l’homme que dans sa tentation de viser à une immortalité irrespectueuse des limites de l’homme. Le transhumanisme voit l’homme comme un être qui veut jouer à Dieu, là où le christianisme saisit l’humain comme le lieu d’un accomplissement, de ce que d’autres auteurs ont appelé une transcendance dans l’immanence (voir nos propres réflexions « Human Enhancement, divinisation de l’homme et théologie de l’intensité », in Études théologiques et religieuses, 2014/4, pp. 495-508).

Ce livre limpide et précis vient à point nommé en un temps où les spéculations ésotériques et scientistes semblent vouloir se fondre en une synthèse fascinante et trompeuse.

Lu 132 fois