vendredi, 30 novembre 2018 14:53

Sommaire choisir n° 690

ÉDITORIAL

Tous dans le bain
par Lucienne Bittar, Genève, rédactrice en chef


EAU

SPIRITUALITÉ
Langage d’un Dieu de vie
par Jean-Bernard Livio sj, Villars-sur-Glâne (FR), bibliste et archéologue
Sans eau, l’Homme ne peut vivre. Cette évidence habite la Bible du début à la fin, sous des formes imagées qui renvoient à la topologie particulière de la Terre sainte, mais qui rejoignent aussi chacun par cette expérience vitale, tant physique que spirituelle.

RELIGIONS
Une traversée mythologique
par Philippe Borgeaud, Genève, professeur honoraire d’histoire des religions, Université de Genève
Certains symboles paraissent universels. Ce serait le cas de l’eau, magma originel et élément de vie. Pourtant, si bien des récits mythologiques et religieux suivent le même courant, des bifurcations fondamentales apparaissent selon les cultures. Plongeons pour s’en convaincre au cœur de quelques odyssées antiques.

POLITIQUE
Un cocktail public – privé
par Étienne Perrot sj, Lyon, économiste, professeur émérite à l’Université catholique de Paris
Nécessaire à la vie, l’eau potable, comme l’air non pollué, comme l’énergie propre, comme l’espace vital, fait partie des biens communs, qui appartiennent à tous donc. L’eau a même été proclamée «droit fondamental» par l’Assemblée générale des Nations Unies en juillet 2010. Sa fourniture étant sous la responsabilité de l’État, elle est aussi considérée comme «bien public». Bref, personne ne doit en être privé. D’où l’indignation devant sa privatisation.

POLITIQUE
Une responsabilité pour la vie
par Franziska Herren, Wiedlisbach (BE), Association «Une eau propre pour tous»
En Suisse, les initiatives fédérales ayant pour sujet l’alimentation se succèdent depuis quelques années. Elles concernent plus rarement l’eau. C’est ce qui donne toute sa saveur à l’initiative «pour une eau potable propre et une alimentation saine», qui a aboutit le 28 février 2018. Franziska Herren en est l’auteure. Depuis 2016, cette professeure d’aérobic s’est engagée dans ce combat public, sans le soutien d’aucun parti politique. Elle nous dit pourquoi.

POLITIQUE
Moyen-Orient, l’or blanc, source et arme des conflits
par Olivier Hanne, Guer (F), professeur aux Écoles militaires de Saint-Cyr
«Le prochain conflit dans la région du Proche-Orient portera sur la question de l’eau» (Boutros Boutros-Ghali, secrétaire général des Nations Unies, 1992). Alors que le Moyen-Orient regroupe 6% de la population mondiale, il ne dispose que de 1% des réserves d’eau douce. La ressource est partout surexploitée et inégalement répartie, ce qui génère des conflits entre États et d’importantes tensions intérieures. Où sont les solutions ?

LETTRES
Kampf ums Wasser (inédit)
par Max Lobe, Genève, écrivain
Toute cela a commencé avec un bête achat. Hampi, le chef de famille à l’ancienne, a décidé d’acheter un lave-vaisselle. Rien de plus banal, certes, mais il l’a fait sans demander l’avis de Regula. Tous les dieux helvètes, et même le Dieu au-dessus de ces dieux-là, en sont témoins: jamais, en plus de cinquante ans de mariage, Hampi n’a touché à une assiette dans leur maison.

LETTRES
Mer porteuse, mer de déportation
Interview de Didier Burkhalter, écrivain, ancien président de la Confédération suisse
par Lucienne Bittar, Genève, rédactrice en chef
«J’ai besoin d’écrire une nouvelle page de ma vie.» Et bien, c’est chose faite, au propre et au figuré. Quelques semaines à peine après avoir quitté le conseil fédéral, Didier Burkhalter signait Enfance de terre, un recueil d’histoires de vies d’enfants de par le monde, inspirées des rencontres qu’il avait vécues en tant que ministre des Affaires étrangères. Huit mois plus tard, il publiait son troisième livre Mer porteuse, une allégorie poétique qui habite le récit d’un bout à l’autre.

HISTOIRE
La croisière à la conquête des mers
par Claire de Marignan, Paris, Centre d’études stratégiques de la marine
Plus que jamais, les croisières font rêver… et pourtant. Longtemps réservées aux plus riches, elles ont gagné les cœurs et les possibles des classes moyennes. Le luxe feutré des virées du XIXe siècle a cédé la première place à un gigantisme organisé nettement moins glamour et qui ne va pas sans poser de lourds problèmes de sécurité et de pollution.

RÉCIT
Dans le sillage «Pacifique» de Magellan
par Samuel Gardaz, Genève, journaliste, vice-président de la Fondation Pacifique
Depuis avril 2015, la Fondation Pacifique mène un tour du monde à bord d’un voilier traditionnel, qui se veut tout autant plateforme logistique de projets scientifiques, socio-éducatifs et culturels, que métaphore des enjeux de la planète. Embarquement sur Fleur de Passion à la recherche des épices d’aujourd’hui.


MAISON

PSYCHOLOGIE
Quand l’enfant dessine un toit…
par René Baldy, Montpellier (F), psychologue
«La maison tient l’enfance immobile dans ses bras.» Cet article et les illustrations qui s’y rattachent nous aident à franchir le seuil de cet univers enfantin, bien souvent grave. Lieu de l’intimité et du refuge, la maison dessinée par les plus petits se charge d’émotion et traduit leur rapport au monde, évoluant avec l’âge et le vécu des jeunes artistes. Mais alors, que dessinent ceux qui n’ont pas ou plus de chez soi?

SOCIÉTÉ
SDF et mal-logés, une réalité en hausse
par Céline Fossati, Begnins, journaliste choisir
Au cœur de l’hiver, la notion d’un toit pour s’abriter revêt une importance évidente, même si le besoin d’avoir un chez soi dépasse les considérations saisonnières. Face à la hausse constante des personnes en situation précaire que constatent les associations œuvrant aux côtés des autorités compétentes, il serait souhaitable qu’une coordination des actions s’organise à Genève, tout comme une évaluation chiffrée du nombre de SDF et des personnes en attente d’un logement décent.

LETTRES
Un petit chez-soi vaut parfois mieux qu’un grand chez-les-autres
par Blaise Hofmann, Reverolle (VD), écrivain
Quand nous avons emménagé, j’ai planqué mes angoisses. Puis j’ai cru aimer ça. M’entourer de pierres et de ciment pour ne plus avoir à faire mes preuves. Un nombre de pièces à la hauteur de mes ambitions, une décoration intérieure digne de ma sensibilité et un potager pour convaincre les derniers sceptiques de mon harmonie intérieure.

REGARD
Viens chez moi, j’habite le même catalogue que toi
par Eugène, Lausanne, écrivain
C’est une scène mythique qui est passée inaperçue. Dans le film Spectre (2015), Miss Moneypenny se rend au domicile de James Bond pour lui remettre des documents. Aussi incroyable que cela puisse paraître, c’est la première fois que le foyer du célébrissime agent secret apparaît à l’écran. En soixante ans, on a vu Bond à Londres, au Caire, en Autriche et dans quarante-sept autres pays, jungle amazonienne comprise, mais jamais at home.

CINÉMA
Derrière la façade
par Patrick Bittar, Paris, réalisateur de films
La maison a inspiré bien des contes populaires. Parfois refuge dans un monde hostile (Les Trois petits cochons), parfois lieu du basculement dans les pulsions les plus ignobles et dans le cauchemar de la maltraitance quotidienne (Hansel et Gretel), à l’abri des regards et de la régulation sociale, elle permet de questionner notre rapport aux autres et au monde. Les cinéastes, conteurs contemporains, s’en donnent à leur tour à cœur joie.

BIBLE
Toujours en mouvement, le temple
par Philippe Lefebvre op, Fribourg, bibliste
Où se trouve la maison de Dieu? Même les plus perfectionnés des GPS ne permettront jamais de la localiser. Car dans la Bible, cette demeure… ne demeure jamais stable. Temple fixe et arche d’alliance mouvante se côtoient, pour mieux nous échapper, mais aussi pour mieux nous rencontrer.


CULTURE

EXPOSOTION
Oskar Kokoschka
par Geneviève Nevejan, Paris, journaliste et historienne d’art
Oskar Kokoschka (1886-1980) serait intemporel, à en juger par les témoignages de Nancy Spero, Georg Baselitz ou Denis Savary, des artistes contemporains qui ont trouvé en lui une source d’inspiration. Le Kunsthaus de Zurich réactualise cette figure en la considérant à la lumière de ses migrations nombreuses, ce qui la rattache à des préoccupations très actuelles, celles de l’exil et du multiculturalisme. Une rétrospective à découvrir jusqu’au 10 mars.

LIVRES OUVERTS
Recensions n° 690
Chaque trimestre, la revue choisir présente une sélection de recensions d'ouvrages.

Le discernement des esprits

Godong chapelle NotreDame dOrient Sermizelles France Philippe Lissac

Le milieu familial et social, l’éducation, la religion, les expériences personnelles influencent nos choix. Comment reconnaître dans ce brouhaha intérieur la voix du Seigneur? Par la pratique du discernement.

Un article de Pierre Emonet sj


Éduquer ou ne pas éduquer

Godong enfant

Les théories pédagogiques concernant les enfants évoluent constamment. Deux voies sont présentées: celle de la Discipline Positive et celle du respect de la disposition spontanée de l’enfant.

Un article de Marco Maltini
Une interview d’André Stern


Découvrez
nos dernières éditions

choisir 691 revue culturelle choisir 690 revue culturelle
choisir 689 revue culturelle choisir 688 revue culturelle
choisir 687 revue culturelle couv686 ptite