banner politique 2016

René Longet

lundi, 06 juillet 1998 02:00

La bataille pour l'eau

L'histoire de l'humanité est l'histoire de la maîtrise de l'eau. Comme tout ce qui vit, nous sommes constitués à 2/3 - 3/4 d'eau. Toute l'eau a déjà fait d'innombrables fois le tour des océans, des lacs, des fleuves... et des organismes vivants. Sans eau, aucune des réactions permettant la vie ne serait possible. Aussi, parmi les enjeux environnementaux majeurs, la gestion de l'eau est probablement un des plus essentiels. Préparant la réunion annuelle de la Commission du développement durable des Nations Unies, la Conférence de Paris sur l'eau et le développement durable a fait, en mars de cette année, le point sur le sujet.

Prévention des déchets, composition moins problématique des biens de consommation, diminution de l'emploi de toxiques dans les processus de production, travail en circuit fermé, organisation du recyclage sont les maîtres-mots du secteur des déchets dangereux. Ne serait-ce que parce que ces déchets sont hautement toxiques et que leur traitement coûte de plus en plus cher.

vendredi, 06 juillet 2007 02:00

A l'écoute de la santé

Des législations limitant les émissions sonores au travail et dans notre environnement ont été édictées. Cependant la lutte contre le bruit reste la « petite musique d'accompagnement » de la politique environnementale, préoccupée par des questions environnementales plus vastes, comme les menaces qui pèsent sur les forêts et le climat. Si nous tenons à notre ouïe, un de nos sens les plus remarquables, comme à notre santé physique et psychologique, une action énergique et globale est nécessaire, tant sur l'aspect technique que comportemental.
La voiture a profondément changé le paysage physique et social du monde. Nous avons acquis des avantages en terme de mobilité, mais c'est au prix d'une lourde facture dont les générations suivantes hériteront. Si on veut pouvoir continuer à circuler dans le temps, nous devons absolument adopter un mode de gestion rationnel et cohérent, ne serait-ce que pour économiser nos réserves en énergies fossiles. Des solutions existent déjà ; les mentalités, par contre, tardent à s'adapter aux nouvelles donnes. Y aurait-il une approche chrétienne du phénomène ? A l'heure du Salon de l'Auto, choisir propose quelques réflexions écologiques, spirituelles et psychologiques.
samedi, 06 juillet 2002 02:00

De Rio à Johannesburg

Notre planète connaît de graves déséquilibres. Les ressources de la Terre sont très mal réparties entre les hommes et d'immenses besoins restent non satisfaits.Tout être doté de bon sens et d'humanité estimera donc qu'un vaste effort de développement est nécessaire. Mais ce développement ne peut pas être celui que nous connaissons - la Terre ne peut donner que ce qu'elle a. Il doit être axé sur le souci que chaque être humain ait sa juste part des ressources terrestres, et sur la préservation de ces ressources pour les générations à venir. Le Sommet de Johannesburg, qui aura lieu en août, est l'occasion de rappeler les principes du développement durable, les réalisations opérées en 10 ans et le chemin qu'il reste à parcourir.
Page 6 sur 7

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL