banner religion 2016

Claude Ducarroz

lundi, 17 septembre 2012 17:01

Ecologie évangélique

Au Seigneur, la terre et toute sa plénitude. Le premier réflexe écologique, c'est de reconnaître que la terre et toutes ses richesses sont un cadeau de Dieu. S'il y a une création à respecter, c'est qu'il y a d'abord un Créateur à agréer. Tout s'origine dans cette constatation faite d'humilité et de gratitude.
jeudi, 06 janvier 2011 01:00

L'Evangile à tout prix ?

Avec la nouvelle évangélisation, que relance le pape Benoît XVI en créant au Vatican un dicastère qui s'en chargera, voici que fleurissent un peu partout des méthodes inédites, voire déconcertantes, pour annoncer la Bonne Nouvelle. Puisque les anciennes formules ne marchent plus, pourquoi ne pas utiliser des recettes résolument modernes, par exemple celles qu'offrent les multiples médias actuels, notamment pour atteindre les jeunes ?
dimanche, 06 décembre 2009 01:00

Incantations, dénis, défis

Est-ce le début d'une tradition ? L'Eglise catholique cède à la mode des « années » thématiques. Après la commémoration des apparitions de Marie à Lourdes (2007-2008), après « l'année saint Paul » (2008-2009), voici « l'année sacerdotale » (2009-2010) promulguée par le pape Benoît XVI à l'occasion des 150 ans de la mort de saint Jean-Marie Vianney, patron de tous les curés du monde, en passe de devenir le patron de tous les prêtres. De quoi réfléchir à la théologie du sacerdoce et à l'avenir du ministère presbytéral.
mercredi, 06 mai 2009 02:00

Et pourtant l'Eglise bouge...

Les initiatives restauratrices de Benoît XVI ont plongé l'Eglise catholique dans une tempête que le pape a nommée « grand tapage ». Paradoxalement, cet ouragan a des effets secondaires plutôt positifs. On observe certains sursauts, conséquences lointaines du concile Vatican II.

vendredi, 06 mars 2009 01:00

Tribulations d'un sacrement

Pauvre confession ! On l'avait rebaptisée « sacrement de la réconciliation ». Voici qu'elle redevient très « pénitentielle ». En effet, par un décret du 1er janvier 2009, les évêques suisses ont supprimé l'autorisation de donner l'absolution collective puisque seul le danger imminent de mort pourrait encore la justifier chez nous. Autant dire : jamais ! Que s'est-il passé ?
Page 2 sur 5