banner societe 2016

Redaction

vendredi, 14 juin 2013 14:16

Inde : boycott des "safaris humains"

A l’appel de Survival International, des milliers de personnes ont décidé de boycotter le tourisme aux îles Andaman, en Inde, pour mettre fin aux "safaris humains" chez les Jarawas, a rapporté le 11 juin 2013 l'agence d'information des Missions étrangères de Paris, Eglises d'Asie.

Les catholiques du canton de Fribourg, en Suisse, ont plébiscité le 9 juin 2013 la révision partielle du Statut ecclésiastique à 86,2 %. Les 133 paroisses du canton ont voté oui. La participation a été de 21,3 %. Le Conseil exécutif de la Corporation ecclésiastique cantonale (CEC) se réjouit de ce résultat et remercie les acteurs de cette révision. Approuvés par l’Assemblée ecclésiastique cantonale, l’autorité diocésaine et le Conseil d’Etat fribourgeois, les nouveaux textes améliorent la péréquation financière, c’est-à-dire la solidarité financière entre les paroisses qui s’inspire du modèle adopté pour les communes fribourgeoises. La nouvelle péréquation se base sur les ressources fiscales des paroisses et sera introduite progressivement sur trois ans. Un frein aux dépenses est en outre introduit dans la révision du Statut, qui entrera en vigueur le 1er août 2013. Il fixe le plafond des dépenses de la CEC en fonction des ressources fiscales des paroisses. (apic/réd.)
Le Père Adolfo Nicolas, préposé général de la Compagnie de Jésus, est le nouveau président de l’Union des supérieurs généraux (USG). Il succède à Mgr José Rodriguez Carballo, ancien ministre général des frères mineurs (franciscains) qui a été nommé par le pape François secrétaire de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique. Le Père Adolfo Nicolas est préposé général de la Compagnie de Jésus depuis son élection par la 35e Congrégation générale de l’ordre (Rome, janvier 2008). Il était jusqu’alors à la tête de la Conférence des jésuites de l’Asie de l’Est et de l’Océanie. Né en Espagne le 29 avril 1936, il est entré chez les jésuites en 1953 et a été ordonné prêtre à Tokyo en mars 1967. Pour en savoir plus sur le Père Nicolàs ouvrir le document PDF ci-dessous :

Issu de l'Ecole des catéchistes de Fribourg (ECF), créé en 1970 dans la mouvance de Vatican II,l'IFM est destiné à devenir un centre de compétence pour la formation dans l’Eglise au niveau romand, selon le vicaire épiscopal Marc Donzé.
Il est actuellement dirigé par l'abbé Bernard Miserez, qui terminera son mandat en 2014 et qui a succédé à l'abbé François-Xavier Amherdt (2004 -2007). L'institut a formé plus de 170 agents pastoraux, qui oeuvrent dans les paroisses, centres catéchétiques, mouvements et organisations catholiques de Suisse romande.
Un projet de restructuration des organismes catholiques de formation est actuellement en cours en Romandie, sous l’égide de la Conférence centrale catholique romaine de Suisse (RKZ). Il doit encore être approuvé par la Conférence des ordinaires romands (COR), qui réunit les évêques, vicaires généraux et vicaires épiscopaux de Romandie. Le but de cette restructuration est d’éviter l’éparpillement et de faire face à une diminution, prévisible, des moyens financiers à disposition. Mais pour l’IFM, ce projet n’équivaudra pas à un régime minceur, a assuré l’abbé Marc Donzé. En plus de la formation initiale des agents pastoraux laïcs, l’institut devrait également assumer une fonction de discernement, de formation pastorale et de formation continue. (réd./apic)

Le gouvernement égyptien a autorisé la construction de la première église copte orthodoxe de l’ère Morsi. L’édifice sera bâti à Nubaria, dans le nord du pays, le long de la route du désert Le Caire-Alexandrie.
Le décret présidentiel autorisant la construction a été publié au Journal officiel le 6 juin 2013. L’église sera consacrée aux saints apôtres Pierre et Paul, et sera construite sur une superficie de 300 mètres carrés. Les sources égyptiennes consultées par l'agence Fides confirment que la demande de construire une église dans la région, riche en ressources agricoles et énergétiques (gaz naturel), a été soumis aux autorités civiles compétentes il y a 17 ans déjà.
Le Père Makari Habib, secrétaire du patriarche Tawadros, chef de l’Eglise copte orthodoxe, a exprimé sa satisfaction à l’annonce de l'autorisation octroyée par le président Morsi. Les coptes, qui sont entre 5 et 12 % d’une population égyptienne qui dépasse les 80 millions, ont été la cible de nombreux attentats depuis la chute du régime d’Hosni Moubarak et l’arrivée au pouvoir d’un régime islamiste en 2011. Mais Naguib Gabriel, responsable de l'Union égyptienne des organisations pour les droits de l'homme (EUHRO), a critiqué le fait que l’Eglise remerciait le président égyptien pour cette autorisation, car bâtir une église est tout simplement un droit garanti par la Constitution et la loi. Il a relevé qu’il y a encore 149 projets d’églises qui n’ont toujours pas reçu de permis de construire en Egypte. (apic/fides/réd.)

Page 83 sur 91