bandeau art philo
mardi, 08 juin 2021 10:21

La saison des cerfs-volants

WalcottElizabeth Walcott-Kackshaw
La saison des cerfs-volants
traduit de l’anglais par Christine Raguet
Genève, Zoe 2020, 240 p.

Elizabeth Walcott-Kackshaw, née à Trinidad, est originaire des Caraïbes. Elle a étudié l’anglais et le français à Londres, avant de retourner fonder une famille dans sa ville natale.

Durant son temps-libre, elle écrit des textes profondément engagés, comme ceux de La saison des cerfs-volants, un recueil qui rassemble onze nouvelles centrées sur des histoires de femmes.

À travers les points de vue de ses héroïnes, l’auteure dénonce les tourments quotidiens des femmes, mais également les problèmes sociétaux auxquels fait face son île d’origine: kidnappings, névroses, pédophilie intrafamiliale, écart entre les classes et haine que cela engendre…

Mais le thème le plus récurrent de l’ouvrage reste la complexité des liens familiaux, qu’ils soient vécus dans la peur de perdre un être cher («quiconque abandonne son foyer pour toujours» est, selon la définition donnée par le personnage de Michelle, un ramboutan), dans la jalousie ou encore dans l’amour non partagé d’une mère, d’un père ou d’un frère. Les apparences peuvent parfois paraître roses, mais chaque famille à ses secrets. Et Elizabeth Walcott-Hackshaw sait parfaitement bien dépeindre l’importance qu’accorde l’Homme à l’illusion du parfait…

Lu 344 fois
Plus dans cette catégorie : « Le siècle d’Emma Un toit »