bandeau art philo
samedi, 06 décembre 2008 11:00

Femmes et textes sacrés

Écrit par

cattan41730femmeOlivia Cattan et Isabelle Lévy, La femme, la République et le bon Dieu. La place des femmes dans la société est-elle menacée par les religions?, Presses de la Renaissance, Paris 2008, 286 p.

Une véritable somme, passionnante à lire ! Olivia Cattan et Isabelle Lévy brossent un tableau très complet et contrasté de la place accordée aux femmes par les textes sacrés des religions, par la pratique de la religion et par la société. Chaque chapitre fait le point sur ce que disent des textes fondateurs du judaïsme, du christianisme et de l'islam, sur la transformation que l'enseignement et la pratique ont apportée à cette vision première, pour terminer par ce que vivent concrètement au quotidien de nombreuses femmes du XXIe siècle. Les faits sont tirés de l'expérience française mais trouvent une résonance dans la plupart des pays occidentaux.

En huit chapitres très denses sont disséqués : le statut de l'homme et de la femme dans les religions ; naître homme ou femme : une différence rituelle ; la femme et le culte ; femmes, décence et silence ; la femme et le mariage ; la femme et la sexualité ; la femme et la maternité ; et la femme, la religion et la République.

Nous prenons conscience que même si, sur le papier, il existe une division stricte entre Etat et religion, dans les faits, les croyances religieuses ont une place importante dans le vivre ensemble, tant nos cultures ont été modelées par la religion.

Les autrices insistent d'ailleurs sur l'importance de relire les textes sacrés dans une perspective d'égalité hommes-femmes, dans le contexte de nos sociétés modernes, sans nier nos croyances, nos besoins de spiritualité. Nous voyons que ce n'est pas la religion qui fragilise le statut de la femme, mais que, dans les domaines où elle croise certaines pratiques culturelles ou traditionnelles, elle semble les justifier ou à tout le moins garder un silence prudent.

Olivia Cattan et Isabelle Lévy résument fort bien leur démarche. « Le fait religieux est de plus en plus prégnant en France et notre attachement au principe de laïcité ne doit pas nous enfermer dans un rejet des religions, sans prendre en considération les pratiques religieuses d'une grande partie de la population française. Concilier ces deux visions du monde reste possible si l'on possède les outils nécessaires pour le faire ainsi que la volonté de faire évoluer les mentalités et retrouver une unité citoyenne. » En Suisse aussi nous ne pouvons que souscrire à cette recherche.

Le livre se clôt sur des annexes fort intéressantes. Tout particulièrement Les douze questions adressées à l'assemblée des juifs par Sa majesté l'empereur Napoléon et les décisions doctrinales du Grand Sanhédrin en 1807. A l'heure de certaines pratiques et traditions dans lesquelles culture et religion sont étroitement imbriquées, telles que le mariage précoce, le port du voile ou l'excision, la lecture de ce document pourrait donner des pistes pour le mieux vivre ensemble.

Lu 3379 fois

Dernier de Maryse Durrer