banner religion 2016
mardi, 05 novembre 2013 12:14

La plus grande église du Moyen-Orient, dans une décharge du Caire

Écrit par

ImageProxy.mvc
ImageProxy.mvc3


Le monastère de Saint-Simon, également connue comme l'église de la grotte, se trouve dans la montagne du Mokattam, dans le sud du Caire, une zone qui est connue comme la « poubelle de la ville » en raison de l'importante population d'éboueurs (les zabbaleen) qui y vivent. Il s'agit en fait de la plus grande église du Moyen-Orient, avec une capacité d'accueil de 20 000 personnes.



Les zabbaleen sont des descendants d'agriculteurs venus de Haute-Egypte dans les années 40, fuyant les mauvaises récoltes et la pauvreté. La plupart d'entre eux étant des coptes chrétiens, ils ont tenté de vivre dans les alentours du Caire de l'élevage de porcs, de chèvres et de poules. Mais la collecte et le tri des déchets des Cairotes se sont rapidement révélés plus rentables. Ce système a tellement bien fonctionné, que des vagues successives de migrants de Haute-Egypte sont venues s'établir dans ces villages d'ordures nouvellement créés au Caire. Un grand groupe d'entre eux s'installa sous les falaises des carrières du Mokattam. Ils étaient 8000 à y vivre au début des années 1980. Depuis les années 80, les actions humanitaires de diverses congrégations religieuses, en particulier de Sœur Emmanuelle, ont permis à ces parias de la société égyptienne de vivre de façon plus hygiénique et plus digne et de fournir à leurs enfants une éducation.

La communauté du Mokattam étant à 98 % chrétienne, le besoin d'une église s'est clairement fait sentir. C'est ainsi que la première église copte du Mokattam a été construite en 1976. Elle commémore le miracle du déplacement par saint Simon le Tanneur de la colline du Mokattam, de l'emplacement du lac de l'Eléphant jusqu'à son site actuel, lors de la dynastie des Fatimides, au Xe siècle. Plusieurs autres églises ont ensuite été construites dans les grottes du Mokattam, dont le monastère de Saint-Simon le Tanneur. Un sculpteur polonais, Mariusz, a décoré le site par des sculptures et des bas-reliefs inspirés par des thèmes religieux, comme la fuite en Egypte et la traversée de la Mer Rouge.

Lu 3812 fois