banner religion 2016

Joseph Hug sj

lundi, 10 octobre 2022 10:57

Au cœur, la Parole

La revue choisir est née en même temps que l’annonce du concile Vatican II en 1959. Or l’un des points centraux de l’assemblée conciliaire a été de mettre au premier plan la Parole de Dieu. Dans cette ligne, il s’est agi de faire fructifier les méthodes modernes, notamment historiques, pour la compréhension de la Bible.

Joseph Hug, exégète, a été membre du conseil de rédaction de choisir durant 42 ans et responsable du Centre de documentation et de formation religieuse (CEDOFOR), tenu par les jésuites de Genève, qui a fermé ses portes en 2018.

Le fait de suivre l’œcuménisme[1] n’a pas été un choix opportuniste ou passager pour choisir. Cette ligne est inscrite dans son A.D.N. La très grande chance de la revue, c’est d’être née en même temps que le concile Vatican II, neuf mois après l’annonce de Jean XXIII du 25 janvier 1959. Or le pape Jean, dès le début, insista sur la signification œcuménique du Concile.

Spécialiste de la formation des laïcs adultes, au sein de l’Atelier œcuménique de théologie notamment, Joseph Hug sj a été membre du conseil de rédaction de choisir durant 42 ans et responsable de l’ancien Centre de documentation et de formation religieuse (CEDOFOR) tenu par les jésuites de Genève.

lundi, 13 décembre 2021 16:59

Taizé, une recherche historique précieuse

La photo du livreProfesseure d’histoire contemporaine à l’Université de Modène et Reggio Emilia en Italie, Silvia Scatena nous livre une monumentale histoire de Taizé, depuis les origines jusqu’au concile des jeunes (1970-1974). S’appuyant sur des sources écrites, sur des archives et sur de nombreux témoignages recueillis auprès des frères anciens et d’autres personnes, l’historienne retrace avec beaucoup de précision la trajectoire de la communauté.

vendredi, 19 novembre 2021 11:49

Vers une nouvelle alliance

HussyCharles Hussy, ancien professeur de géographie à l’Université de Genève, expose dans un ouvrage en deux parties une «thèse audacieuse: bientôt l’humanité trouvera le chemin d’un nouvel élan et d’une refondation, une nouvelle alliance». L’auteur met en lien les constats alarmants sur l’état de la planète et une réflexion sur le futur, dans l’optique de l’espérance chrétienne.

mardi, 24 août 2021 09:33

Marie

TaborJames D. Tabor
Marie
De son enfance juive à la fondation du christianisme
traduction par Cécile Dutheil de la Rochère et Nathalie Gouyé-Guilbert
Paris, Flammarion 2020, 384 p.

James D. Tabor dirige le Département des études religieuses de l’Université de Caroline du Nord aux États-Unis, où il enseigne le judaïsme ancien et les débuts du christianisme. Archéologue, il a participé à plusieurs fouilles, notamment sur le site de Sepphoris, ville proche de Nazareth, ainsi qu’à Jérusalem sur le mont Sion.

Page 1 sur 12

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL