banner religion 2016
mercredi, 08 septembre 2021 14:16

La RTS supprime «Faut pas croire»

Écrit par

Linn Levy, journaliste présentatrice de "Faut pas croire", magazine de RTS1Sous pression financière, la direction de la RTS a décidé de supprimer le magazine télévisé Faut pas Croire (RTS Un). Partenaires de la RTS au sein de RTSreligion, Médias-pro et Cath-Info disent comprendre ces besoins d’économie, mais contestent un choix radical qui fragilise le service au public dans un domaine sensible. Ils exigent une égalité de traitement avec les autres magazines de la RTS qui sont impactés.
En soutien avec ces rédactions qui fournissent un important travail d'information et de réflexion religieuse et éthique, nous publions l'intégralité du communiqué de presse de leurs directeurs respectifs.

La RTS a dénoncé cet été la convention qui la lie aux partenaires historiques de RTSreligion, Médias-pro (Département des médias des Églises réformées romandes) et Cath-Info (Centre catholique des médias). Dans un train de mesures d’économie, principalement liées à la réduction des revenus publicitaires, le service public a décidé de supprimer le magazine Faut pas croire (RTS Un, samedi 13h30) à fin juin 2022. Pour compenser cette perte, une partie des moyens économisés seront réinvestis dans une offre numérique dont les contours ne sont pas connus.

Engagées de longue date dans la production audiovisuelle, les institutions Médias-pro et Cath-Info comprennent la pression financière qui s’exerce actuellement sur la RTS et sont prêtes à soutenir des mesures d’économie raisonnables. Or celles décidées pour RTSreligion sont deux fois plus importantes que la moyenne des coupes dans d’autres secteurs de la RTS. Au nom de l’égalité de traitement, ce n’est pas acceptable.

Cette suppression annonce la fin d’une offre éditoriale religieuse, spirituelle et éthique en télévision. Après des coupes très sévères dans RTSreligion en 2016 –qui avaient suscité l’indignation du public via une pétition signée par 27’000 personnes– cette décision fragilise encore un peu plus l’offre de décryptage du religieux à disposition des téléspectatrices, téléspectateurs, auditrices et auditeurs suisse romands. L’offre de liturgies télévisées avait déjà été réduite à deux reprises. Dans le contexte actuel de repli identitaire, de défis éthiques majeurs et d’interrogations sur les questions de sens, la suppression de Faut pas croire est incompréhensible.

Au sein des Églises réformée et catholique de Suisse, qui mandatent Cath-Info et Médias-pro, cette décision risque de susciter de l’indignation en raison de l’absence de concertation et de réflexion éditoriale sur ce qu’il est possible de faire avec des moyens plus réduits. Cette décision met à mal un partenariat original, initié il y a plus de 65 ans entre le Service public TV et les Églises et qui a donné naissance à RTSreligion.

Médias-pro et Cath-Info saluent la volonté de la RTS de réinvestir des moyens dans une offre numérique. Un mouvement qu’eux-mêmes ont anticipé, qu’ils soutiennent mais qui ne peut simplement remplacer une offre télévisée, en particulier pour les publics plus âgés. Au demeurant, la RTS doit veiller à ne pas délaisser l’accompagnement des changements de société et le vivre-ensemble. Ils sont au cœur de sa mission et justifient pour une part la redevance que le peuple a décidé de maintenir.

Dans les négociations qui vont s’ouvrir pour élaborer une nouvelle convention, Cath-Info et Médias-pro attendent de la RTS qu’elle prenne en compte leurs objections et fasse preuve de souplesse et de créativité.


Faut pas croire

Magazine hebdomadaire de 29 minutes, Faut pas croire est diffusé le samedi à 13h30 sur RTS Un et rediffusé le dimanche à 11h40. Composé de reportages, d’entretiens et de documentaires, il «aborde les questions éthiques, philosophiques, spirituelles et religieuses qui traversent notre société, (…) en questionnant l’humain dans toutes ses dimensions» selon le mandat de la RTS. Créée en 2008, l’émission a vécu plusieurs évolutions pour des raisons éditoriales ou d’économie. Faut pas croire est aujourd’hui présenté par Linn Levy. La journaliste a accueilli des personnalités comme l’écrivain Emmanuel Carrère, l’astrophysicien Trinh Xuan Thuan, la rabbin Delphine Horvilleur ou encore la théologienne Lytta Basset. Chaque été, une sélection d’émissions est diffusée sur TV5Monde.

Lu 168 fois

 AOT

Inscrivez-vous à la 25e volée de ce parcours de formation qui aura lieu de septembre 2021 à juin 2023.
Thème: Dieu aujourd’hui? Entre incertitudes et confiance


CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL