banner societe 2016
jeudi, 01 juin 2017 14:58

Quelle nature ? Robert Zhao Renhui

Écrit par

Robert Zhao Renhui est un photographe singapourien et un ancien militant pour la défense des animaux. Il consacre sa carrière artistique à l’étude de la relation de l’humanité avec la nature et à la nostalgie qu’elle éprouve pour le monde sauvage.

Holly Roussel Perret-Gentil est une commissaire indépendante et ancienne collaboratrice au Musée de l'Élysée.

Depuis toujours, l’un des outils de prédilection pour envisager la relation complexe que l’homme nourrit avec la nature a été l’art. Avant que les activistes écologistes investissent la rue, avant même que des éthiciens tels William Cronon (The Trouble with Wilderness, 1996) ou Robert Elliot (Faking Nature, 1997) soulignent la valeur du «monde sauvage» et les conséquences de l’extinction anthropique, les artistes se sont emparés du sujet, explorant dans leurs œuvres le sublime du paysage naturel et l’essence de la création comme élément échappant à tout contrôle humain.

En tant que terme, nature est aussi vaste que la pluralité des images qu’il évoque. Présence physique, construction esthétique, considération éthique, impératif politique. La nature a été réglementée et anthropomorphisée. Elle a été « restaurée » et conservée, étudiée et éprouvée. Face à une si longue tradition, comment les artistes peuvent-ils encore approcher le concept ?
En 2008, Robert Zhao Renhui a fondé l’Institute of Critical Zoologists, à la fois organisation internationale et plateforme artistique, dans le but de « développer une approche critique du regard zoologiste ou de la manière dont les êtres humains voient les animaux ». Si ses projets photographiques ont chacun leur esthétisme propre, ils visent tous, par le biais de récits habilement construits mêlant texte et image, à mettre en lumière la triste ironie avec laquelle nous conservons et apprécions parfois la nature.
A Guide to the Flora and Fauna of the World est une encyclopédie alternative rassemblant 55 espèces de plantes et d’animaux qui ont subi ou subiront des influences esthétiques, génétiques, écologiques ou évolutives, souvent écartées du discours scientifique traditionnel. L’artiste présente ces espèces à la façon d’un documentaire, dans un environnement naturel reconnaissable mais dont certaines caractéristiques ne sont pas naturelles, ou sous la forme d’une classification, plaçant alors l’animal isolé devant un fond uniforme et vibrant. Cette manière de faire, non naturelle, de Robert Zhao Renhui a été conçue à des fins d’étude ou d’esthétisme. Elle nous enjoint à réfléchir attentivement sur notre définition de la nature et sur « la nature » que nous valorisons.
Ses projets plus récents -Mynas (2016), Christmas Island, Naturally (2016) et Natural History (en cours)- sont des études de cas photographiques : qu’il s’agisse d’une espèce, d’un lieu précis ou du phénomène de « tourisme animalier », chacune d’elles souligne à sa façon les situations non naturelles que l’homme a créées afin de préserver des êtres et des processus « naturels ». Son projet Natural History a été sélectionné lors de l’édition 2016-2018 du Prix Elysée, organisé par le Musée de l’Elysée de Lausanne.p55 58MiseEnPage photos Elysee

Lu 98 fois

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Michel Gounot Godong

Comment notre cerveau dépouille-t-il les ondes sonores et quels impacts ont-elles sur nous? D’où viennent les hallucinations auditives? Des réponses avec la neuroscientifique Valentina Mancini.


Michel Gounot Godong

Que savons-nous de ce qui se passe dans notre cerveau lors d’une prise de décision morale complexe impliquant la vie d'autres humains? Peu de choses encore, relève le neuro-économiste Giuseppe Ugazio.