banner societe 2016

Jacques Berset, cath.ch

mercredi, 06 janvier 2010 01:00

Les chrétiens d'Irak

Erbil/Mossoul, décembre 2009. Victimes d'un exode qui s'est accéléré de façon dramatique depuis l'invasion américaine de 2003, qui a entraîné une vague de violences sectaires ciblant religieux, prêtres et évêques, les chrétiens d'Irak sont décimés. La survie de cette communauté apostolique, évangélisée dès le premier siècle, selon la tradition, par saint Thomas et ses disciples Mar Mari et Mar Addai, est désormais menacée.
Au coeur du développement, il y a l'alphabétisation. Fort de cette conviction, le régime sandiniste nicaraguayen s'était lancé, il y a 25 ans, dans une vaste campagne nationale d'éducation. A sa tête, Fernando Cardenal s.j. qui raconte cette épopée. Beau souvenir d'un temps révolu ? Le Père jésuite ne veut pas perdre espoir.

C'est un fait : toute la population irakienne souffre de la vaste « epuration ethnique » qui sévit dans le pays. Mais les chrétiens sont des cibles particulièrement faciles pour ceux qui appellent à la « guerre sainte » contre les croisés. Cette communauté très minoritaire (3 % de la population), présente dans le pays dès les premiers siècles du christianisme, risque d'en disparaître totalement. Et avec elle, le témoignage d'une riche culture et d'une cohabitation multiséculaire.

Page 5 sur 5