banner societe 2016

Psychologie

lundi, 06 juin 2005 02:00

Remettre les pendules à l'heure

Écrit par
A courir sans cesse, à trop nous plier aux contraintes de la rentabilité et de l'action en « temps réel » imposées par les lois du marché, nous passons à côté de notre vie. Parler de rythme inhumain n'est pas une métaphore. Pour mieux saisir le sens de « l'être », notre société doit s'attacher à recouvrer la saveur du temps qualitatif.

A l'heure d'un foisonnement sans précédent d'études et de témoignages dans la sphère psychanalyse - foi chrétienne et, plus globalement, dans l'articulation psychothérapie - spiritualité, les recherches des jésuites Louis Beirnaert et Michel de Certeau peuvent encore être une ressource étonnante. Leur originalité reste intacte.

samedi, 06 novembre 2004 01:00

Sortir d'une secte et se retrouver

Écrit par

Quels sont les mécanismes psychologiques qui régissent le sentiment d'appartenance d'une personne à une secte? Quels sont ceux qui accompagnent sa sortie d'un tel groupe, la réappropriation de sa propre histoire et la redécouverte de soi-même? Essai d'analyse.

dimanche, 06 juillet 2003 02:00

La valise : de l'utilitaire au symbolique

Écrit par
Voyager, est-ce si facile ? Le départ peut être source d'anxiété. La valise devient alors un trésor à protéger, car porteur de liens familiers et d'intimité. Christian Marin livre une réflexion sur sa fonction symbolique, en partant des concepts d'objet transitionnel et de fétiche.
jeudi, 06 mars 2003 01:00

Le dialogue ou la violence

Écrit par
La Campagne oecuménique de Carême 2003, «S'écouter pour s'entendre», touche au coeur de l'homme et de ses préoccupations quotidiennes. La communication n'est vraiment humaine que si elle reconnaît la dignité égale de chacun, à tous les niveaux. Cet idéal, rarement réalisé, est à rechercher absolument car la connaissance mutuelle, qui résulte du dialogue attentif, est à la base du lien social et de la paix.
jeudi, 06 mars 2003 01:00

Travail : nouvelles oppressions

Écrit par
Depuis une dizaine d'années environ, un discours nouveau se fait entendre dans les cabinets de «psy», celui d'une souffrance au travail due à l'excès de pression engendré par les exigences de rentabilité à court terme. Bien sûr, il existe encore des lieux où les travailleurs sont satisfaits de leur sort, où ils se sentent traités correctement. Cependant, force est de constater qu'une réalité collective perverse apparaît dans les milieux du travail, celle d'une certaine maltraitance. Ce qui a pour effet de provoquer chez les employés des troubles divers, physiques ou psychiques, et peut même, dans des cas extrêmes, aboutir à des gestes désespérés (actes de violence, suicides).
dimanche, 06 octobre 2002 02:00

Ignace sur divan

Écrit par

Il faut une bonne dose d'audace pour psychanalyser son propre père, ou du moins celui qu'on a choisi pour guide. C'est pourtant ce qu'a osé William W. Meissner en mettant Ignace de Loyola sur le divan du psychanalyste. Docteur en médecine et psychanalyste, jésuite de surcroît, William Meissner enseigne au Boston College MA et pratique à l'Institut psychanalytique de Boston. Bon connaisseur des interactions entre la vie spirituelle et la psychologie, il est évidemment familier de la spiritualité ignatienne. Malgré toutes ces qualifications, son entreprise semblait un pari impossible. Son ouvrage tient ses promesses, pour le plus grand intérêt des études ignatiennes.

Un jugement récent de la Cour européenne des droits de l'homme a relancé le débat sur l'«homoparentalité» (deux parents de même sexe) : question épineuse, s'il en est, qui embarrasse les politiques, tout autant d'ailleurs que bon nombre de psychanalystes, pédopsychiatres et psychologues. Il est vrai que le sujet est loin d'être simple et qu'il est difficile de s'y risquer sans être aussitôt dans le jugement, cela d'autant, pour le psychanalyste que je suis, qu'il serait malhonnête d'évoquer une quelconque pratique clinique, chacune d'elle étant particulière. Aussi vais-je essayer de rester dans la neutralité, me limitant simplement à tenter d'éclairer certains aspects de la question.
Page 3 sur 4

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Michel Gounot Godong

Comment notre cerveau dépouille-t-il les ondes sonores et quels impacts ont-elles sur nous? D’où viennent les hallucinations auditives? Des réponses avec la neuroscientifique Valentina Mancini.