banner societe 2016

Psychologie

dimanche, 06 avril 2008 02:00

Défigurations

Écrit par
Vous est-il déjà arrivé, en croisant une personne défigurée, de vous demander si vous auriez préféré mourir que d'être à sa place ? Inversement, quelles idées se font les personnes marquées au visage des regards posés sur elles ? Alexandre Dubuis prépare une thèse de doctorat sur cette question et a interrogé pour ce faire 18 personnes.
mercredi, 12 septembre 2007 20:51

L'identité masculine en crise

Écrit par
La société occidentale voit se développer une féminisation des valeurs. Corollaire : une déstabilisation diffuse des rôles masculins. Les comportements traditionnels hérités des pères n'ont plus cours et l'identité masculine est en crise, même si tous les hommes ne le ressentent pas ainsi.
vendredi, 06 juillet 2007 02:00

Accros au bruit

Écrit par
Il est dans la nature de la jeunesse de vouloir s'affirmer. Et le bruit en est un moyen. Pourquoi le premier geste de tant de motards, dès qu'ils ont acheté leur engin, est-il d'enlever le silencieux ? Pour que personne ne puisse ignorer leur passage. Pour crier à toute la collectivité : « Me voici. Je passe. » Je passe, donc je suis. Y aurait-il un rapport entre le bruit et le besoin d'être ?
vendredi, 06 avril 2007 02:00

Un couple infernal

Écrit par
« Vie violence, -
mardi, 06 février 2007 01:00

Etes-vous sûr d'être homosexuel ?

Écrit par
Dans mon cabinet de psychanalyste, j'ai rencontré des personnes homosexuelles, mais jamais deux semblables : chacune avait son histoire, son tempérament, ses façons d'aborder les difficultés. Avec chacune, la notion d'homosexualité prenait une signification particulière. Il m'est donc difficile de parler d'homosexualité en général : je peux seulement témoigner de ce que m'ont appris les personnes que j'ai rencontrées, dont certaines, à tort ou à raison, avaient été appelées homosexuelles.
Le nouveau-né porte en lui un élan inné, spontané vers une réalité supérieure située au-delà de la matière. En grandissant, la pensée l'amène sur le cheminement des questions existentielles et son environnement culturel vers la religion. René Soulayrol, pédopsychiatre, décrit ce processus et cherche à cerner la nature de la spiritualité.
lundi, 06 juin 2005 02:00

Remettre les pendules à l'heure

Écrit par
A courir sans cesse, à trop nous plier aux contraintes de la rentabilité et de l'action en « temps réel » imposées par les lois du marché, nous passons à côté de notre vie. Parler de rythme inhumain n'est pas une métaphore. Pour mieux saisir le sens de « l'être », notre société doit s'attacher à recouvrer la saveur du temps qualitatif.

A l'heure d'un foisonnement sans précédent d'études et de témoignages dans la sphère psychanalyse - foi chrétienne et, plus globalement, dans l'articulation psychothérapie - spiritualité, les recherches des jésuites Louis Beirnaert et Michel de Certeau peuvent encore être une ressource étonnante. Leur originalité reste intacte.

Page 2 sur 3