banner societe 2016

Cecilia Hamel

lundi, 05 octobre 2020 08:28

Genève, Covid et poches d'indigence

Distribution de denrées alimentaires par les Colis du Coeur aux personnes en situation de précarité pendant la crise sanitaire du COVID-19 à Genève. © Colis du Coeur/David WagnièresL’Université de Genève a mené une recherche sociologique sur la situation des plus vulnérables dans le canton, face aux conséquences socio-économiques de la crise sanitaire. Il se confirme, de façon dûment chiffrée, que le semi-confinement a fortement affecté les besoins vitaux de cette frange de population et que la page n’est pas tournée… L’étude menée par le professeur Jean-Michel Bonvin et son équipe dévoile en outre quelques constats moins attendus.

samedi, 15 février 2020 13:44

Un Misanthrope fidèle à Molière

"Le Misanthope" de Molière, mise en scène de Peter Stein (2019). Lambert Wilson interprète Alceste, et Brigite Catillon Célimène ©SvendAndersenLe Misanthrope, dans une interprétation intense de Lambert Wilson, était de passage en ce mois de février en Suisse romande. On le retrouvera les 17 et 18 mars sur la scène du BFM, à Genève. La mise en scène classique et sobre signée par Peter Stein, grand réformateur du théâtre allemand dans les années 70-80, est fidèle à l'esprit de Molière.

samedi, 31 août 2019 09:17

Cronofobia, de Francesco Rizzi

CronofobiaCronofobia, de Francesco Rizzi

Très remarqué il y a un an à sa sortie, Cronofobia est le premier long métrage du Tessinois Francesco Ritzzi. Il a été présenté hors compétition au Festival international de Locarno 2019, dans la section Panorama suisse, et a déjà reçu plusieurs prix.
D’une grande cohérence formelle, par son suspense feutré habilement entretenu et le jeu subtil des acteurs, le film tient le spectateur en haleine dès le début. Un homme plus que mystérieux, une femme perturbée psychologiquement, une improbable rencontre entre eux, voilà les ingrédients d’une inquiétante étrangeté, dont les pans du mystère se soulèvent au fur et à mesure.

O fim do mundo, de Basil Da CunhaO fim do mundo, de Basil Da CunhaLe 72ème Festival de Locarno s’est clôturé, sous la houlette de sa nouvelle directrice française, Lili Hinstin, avec un beau palmarès. Le Jury œcuménique des Églises réformées et catholique de Suisse notamment a décerné son prix à Maternal, de Maura Delpero. Du côté du cinéma helvète, même si aucune récompense n'a été décrochée, quelques perles figuraient dans la sélection présentée à Locarno, tel O fim do mundo, qui concourrait en compétition internationale.

vendredi, 08 février 2019 11:11

L'eau, bientôt personne morale?

india 371 1920Le Gange, une personnalité morale? LDLes éléments naturels pourraient-ils bientôt être juridiquement considérés comme des personnes morales? Ce scénario n’est plus de la science-fiction. Dès les années 1980, une prise de conscience environnementale a supplanté la perspective productiviste typique d’après-guerre. Un pas supplémentaire a été franchi lorsque quelques pays ont accordé aux ressources naturelles la dimension de personne morale. Au rang des précurseurs à avoir envisagé les éléments comme des entités pouvant prétendre à une personnalité juridique figurent la Bolivie, la Nouvelle Zélande et l’Inde.

Page 1 sur 2

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Michel Gounot Godong

Comment notre cerveau dépouille-t-il les ondes sonores et quels impacts ont-elles sur nous? D’où viennent les hallucinations auditives? Des réponses avec la neuroscientifique Valentina Mancini.


Michel Gounot Godong

Que savons-nous de ce qui se passe dans notre cerveau lors d’une prise de décision morale complexe impliquant la vie d'autres humains? Peu de choses encore, relève le neuro-économiste Giuseppe Ugazio.


la race des orphelins

Rencontre en musique et autour d’un feu avec le pasteur évangélique manouche May Bittel. En attendant de repartir sur la route, il évoque ses voyages en Terre sainte, où il emmène «ses gens».
À lire et à écouter!