banner societe 2016

Lucienne Bittar

mardi, 12 janvier 2021 10:10

Derrière "Nickel Boys"

WhiteheadDans la deuxième partie du XXe siècle, soit il y a à peine quelques années, les sévices infligés en Occident aux mineurs placés dans des maisons de correction ou des centres d’accueil étaient encore courants. La révélation scandaleuse du jour -9000 enfants morts en Irlande entre 1922 et 1998 dans les maisons pour mères célibataires tenues à l’époque par des religieuses catholiques- fait froid dans le dos. Ce roman de Colson Whitehead aussi, car il s’inspire de l’histoire vraie d’un pensionnat disciplinaire pour mineurs de Floride, la Dozier School for Boys.

lundi, 30 novembre 2020 10:52

On attend des actes!

affiche nonC'est donc non pour l'initiative pour des entreprises responsables votée ce weekend en Suisse. Cet échec entraîne l’entrée en vigueur du contre-projet du Par­le­ment qui ne fait aucune men­tion d’une res­pon­sa­bi­lité à assu­mer. La balle est dans le camp des entreprises, qui doivent prou­ver qu'elles peuvent agir, sans contrainte, de manière socia­le­ment et éco­lo­gique­ment res­pon­sable à l’étranger. Comme le montre un petit livre des chercheurs suisses Ellen Hertz et Yvan Schulz, Entreprises et droits humains. Les limites de la bonne volonté, ce n'est pas gagné... On attend des actes!

Eglises respnsablesÀ la suite des Églises catholiques et réformées de Suisse qui, dans une prise de position commune, ont annoncé leur soutien à l’Initiative pour des entreprises responsables, l’équipe rédactionnelle de choisir et son directeur Pierre Emonet sj invitent chacun et chacune à se renseigner et à voter oui le 29 novembre 2020. En cas d’acceptation de l’initiative, notre pays dans la droite ligne de sa tradition humanitaire initiée par l'homme d'affaire Henri Dunant, comptera parmi les États précurseurs en termes d’avancées juridiques vers plus de justice social.

mercredi, 14 octobre 2020 18:54

Vladivostok Circus

dusapinAprès la Corée et le Japon, la franco-coréenne Elisa Shua Dusapin nous entraîne pour son troisième roman en Russie, immense pays, mais visité ici dans le cadre restreint des alentours décrépis et gris d’un cirque déserté par les artistes, en attendant la reprise des représentations. Le cœur du récit se situe de fait ailleurs. Il l’est dans la rencontre et l’évolution des relations de cinq personnages, qui cohabitent et travaillent ensemble, le temps d’un automne, pour préparer un numéro exceptionnel à la barre russe.

Vladivostok Circus (Zoé 2020, 174 p.) a été retenu dans la première sélection du Prix Femina 2020 et est en lice pour le Prix Femina des Lycéens 2020.

lundi, 12 octobre 2020 09:44

Un vaccin contre l’indifférence

Michel Favre-Trosson, St-Colomban-des-Villards Savoie © Marie-Thérèse BouchardyÀ n’en pas douter, l’irruption de la Covid-19 sera consignée comme un moment marquant de l’Histoire. Non pas tant sur le plan sanitaire, comme énième super épidémie sévissant dans le monde, mais en tant que révélateur des dysfonctionnements et forces de nos systèmes et, peut-être, comme moteur de changements marquants.

Page 1 sur 29