banner societe 2016

Annick Chevillot

mardi, 01 juin 2021 09:20

Une plongée dans mes sons du Japon

Le bruit au Japon, c’est quoi? Chaque pays en dresse sa propre cartographie, même si la douleur et l’inconfort sont partout identiques dès que l’on entre dans la pollution sonore. En quoi la perception du bruit diffère-t-elle entre Tokyo et nos plaines? Que dit-elle de l’archipel? Le silence y est-il devenu l’apanage des riches essayant de s’extraire de l’assourdissante capitale? À la recherche de réponses, j’ai mordu dans ma madeleine de Proust à moi, les sons nippons.

Annick Chevillot, Lausanne, journaliste

Avant de porter un aliment et une boisson à la bouche, on les regarde. Parfois sans en avoir conscience, souvent en salivant. Quelle est votre réaction face à une belle tranche de pastèque rouge? Et mangeriez-vous une fraise bleue? La couleur joue un rôle si important dans notre alimentation que nous avons commencé très tôt à travestir -à «améliorer»- les teintes que Mère nature donne à nos fruits, légumes, viandes, céréales, poissons et boissons. Non sans dérapages.

Annick Chevillot, Lausanne, journaliste

samedi, 10 mars 2018 15:09

Du suicide japonais

Données tirées de l’enquête du Ministère de la santé, du travail et des affaires sociales du Japon © nippon.comLe Japon est en train de courir à sa perte. Même si la mort y sera aussi lente que le vieillissement inexorable de ses habitants, la catastrophe semble inévitable. Pour corriger le tir, c’est rien moins que la culture nippone qu’il faudrait changer!

Annick Chevillot, Lausanne, Journaliste

dimanche, 26 novembre 2017 08:55

Ce faux qui fait si vrai

Le musée dans le parc de Naruto © Musée d’art OtsukaL’art subtil qui consiste à copier, usurper, plagier et contrefaire a été montré du doigt de tout temps. Les Romains, déjà, chassaient les faussaires. Un musée japonais, lui, a décidé il y a 20 ans de transformer son espace en plus grand simulacre du monde. Ses 30 000 m2 n’abritent que des copies. Sans pour autant faire prendre des vessies pour des lanternes aux visiteurs.

lundi, 28 novembre 2016 15:54

Mortelle ta photo!

© Illustration, Gérald HerrmannLe néologisme selfie, élu mot de l’année en 2013 par le Oxford Dictionnary, est devenu un geste si populaire qu’il a contaminé toutes les couches sociales de la planète. Cette folie de l’autoportrait numérique génère une course à l’image littéralement mortelle. On en est donc là: mourir par vanité.

Ancienne rédactrice en chef du magazine Femina, passionnée par le Japon et par les nouvelles technologies, Annick Chevillot n’en a pas moins la fibre verte. Suite à une enquête pour le magazine Bon à savoir, elle écrit Poisons quotidiens. Ils sont partout: les identifier, les décrypter, les éviter (Lausanne, Éditions Plus 2014, 144 p.)

Page 1 sur 2

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Solitude

Informaticienne, la trentaine, Erin Lederrey préside l’Antenne LGBTI de Genève. Avant cela, elle étudiait la théologie à l’Université de Genève. Son souhait? Travailler, un jour, au sein de l'Église.


Michel Gounot Godong

Comment notre cerveau dépouille-t-il les ondes sonores et quels impacts ont-elles sur nous? D’où viennent les hallucinations auditives? Des réponses avec la neuroscientifique Valentina Mancini.


la race des orphelins

Rencontre en musique et autour d’un feu avec le pasteur évangélique manouche May Bittel. En attendant de repartir sur la route, il évoque ses voyages en Terre sainte, où il emmène «ses gens».
À lire et à écouter!