bandeau art philo
jeudi, 07 mars 2019 08:26

Strange Fish au FIFDH

Écrit par

strangeC’est avec émotion que choisir vous invite à découvrir le film de Giulia Bertoluzzi, Strange Fish, qui est présenté pour la première fois en Suisse, dans la section Grand reportage du Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH).

Il s’agit là d’une reconnaissance publique de l'action humaine entreprise par certains pêcheurs tunisiens de Zarzis, mais aussi du travail personnel, sensible et courageux, réalisé par la jeune journaliste italienne. Depuis 2013, Giulia Bertoluzzi écrit des reportages pour notre revue. Ses enquêtes sur le terrain comportent systématiquement un volet droits humains. Elle a en effet cofondée en Égypte l’agence Zeernews, devenue entre-deux Nawart Press, un collectif de journalistes indépendants qui travaille aussi pour des ONG, leur fournissant services, assistance, couverture médiatique et visibilité.

Émotion aussi du fait que cette reconnaissance lui est attribuée alors que c’est la première fois que Giulia réalise un film. Nous avions visionné il y a un an le teasing de Strange Fish, qui nous avait marqué. Nous attendions avec impatience de découvrir l’ensemble de son documentaire et avions publié un article d'elle sur ce sujet douloureux, Le cimetière des inconnus échoués à Zarzis.

Depuis 2011, suite à la guerre civile libyenne et au développement du trafic d’êtres humains, le nombre de migrants par bateau au départ des côtes libyennes a fortement augmenté. De même que celui des victimes en mer retrouvées le long des zones côtières, près de lieux de départs (notamment Sabratah, Zaouia et l’est de Tripoli). Les cadavres sont parfois repoussés par les vagues jusqu’aux plages, et parfois retrouvés en mer par des pêcheurs choqués. Strange Fish, met à l'honneur les pêcheurs de Zarzis qui ramassent et enterrent les corps sans noms échoués sur les plages tunisiennes. Le film dresse le portrait de de Salah Mecherek, capitaine d’un bateau de pêche à la sardine, de Chemseddine Bourassine, président de l’association des pêcheurs, et de Chemseddine Marzoug, ex-pêcheur, bénévole pour le Croissant Rouge et actuel fossoyeur pour les nombreux inconnus qui s’échouent sur la côte.

Projections

Dimanche 10 mars, au Cinémas du Grütli, à Genève, à 20h45
Mercredi 13 mars, à la Maison de quartier sous-gare, à Lausanne, à 19h.
Samedi 16 mars, à l’Espace Pitoëff, à Genève, à 14h30

À ne pas rater aussi le Forum Migrations : quand la solidarité est criminalisée, samedi 16 mars, en présence de Chemseddine Marzoug, l'un des protagonistes de Strange Fish.

Forum

Lu 324 fois