banner religion 2016
mercredi, 03 décembre 2014 01:00

Le pape et les Suisses

Écrit par

Le pape François a reçu le 1er décembre 2014 les membres de la Conférence des évêques suisses en visite ad limina. Dans son discours, le pontife a insisté sur trois points : la collaboration des laïcs avec les prêtres, l'oecuménisme et les relations Eglise-Etat.

La Suisse est reconnue comme un pays de paix, de coexistence culturelle et confessionnelle. Elle est le siège d'institutions internationales importantes. « Même si beaucoup d'habitants se tiennent à distance de l'Eglise, la majorité reconnaît aux catholiques et aux protestants un rôle positif dans le domaine social, a reconnu le pape. Leur engagement caritatif apporte auprès des pauvres et des exclus un reflet de la tendresse du Père. » Il a évoqué la valeur significative de la collaboration des prêtres avec les laïcs engagés dans l'Eglise à titre professionnel ou comme bénévoles. S'il est bon de soutenir et de valoriser cet engagement, il est nécessaire de maintenir la distinction entre le sacerdoce commun des fidèles et le sacerdoce ministériel. En accordant un soin particulier à la formation des baptisés sur les vérités de foi et en choisissant soigneusement leurs collaborateurs, les évêques pourront permettre aux laïcs de s'engager pleinement dans l'Eglise, d'y trouver leur place et de faire fructifier les dons du baptême, a expliqué le pape.
Il a ensuite insisté sur la valeur de l'oecuménisme qui est « non seulement une contribution à l'unité de l'Eglise mais aussi à l'unité de la famille humaine ». Là aussi avec une mise en garde. « Dans la prière et dans la proclamation commune de Jésus Seigneur, nous devons faire attention de permettre aux croyants de chaque confession de vivre leur foi sans malentendu et sans confusion. » Face à la question de l'intercommunion, sans la citer directement, le pape a invité à « prendre au sérieux le trésor de sa propre foi, mais aussi celui de nos partenaires de dialogue ». Il a aussi demandé que les cours de religion à l'école respectent la spécificité de chacune des confessions.
Enfin, les relations Eglise-Etat, et plus spécifiquement entre les diocèses, les corporations ecclésiastiques de droit civil et les cantons, ont été un point d'attention pour le pape. Citant explicitement le Vademecum publié l'an dernier à ce sujet par la Conférence des évêques suisses, François a appelé à poursuivre le travail de clarification et de compréhension des rôles de chacune des entités ecclésiales, ecclésiastiques et étatiques. (apic/red.)

Lu 1523 fois

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL