banner religion 2016
jeudi, 30 juin 2016 15:39

Dans les pas d'Ignace

Écrit par

Il est un chemin plus que confidentiel que Compostelle, moins touristique que spirituel et qui, du début à la fin, ne quitte pas les terres hispaniques. Il a été emprunté au XVIe siècle par le fondateur de l’Ordre des jésuites. Le pape François en a fait, pour un an, un haut lieu de pèlerinage. Bienvenu sur le « Camino ignaciano » !

Le chemin ignacien est bien plus petit que les quatre grands chemin de Compostelle et leurs 1400 à 1700 kilomètres. Il n’en compte que 650. On le parcours à pied en quatre semaines, qui correspondent chacune à une semaine des Exercices spirituels du saint. Sur décrets de la Pénitencerie apostolique validés par lui, le pèlerin qui marchera dans les pas de saint Ignace dans le respect de la tradition, entre le 31 juillet 2015 et le 31 juillet 2016, recevra l’indulgence plénière, soit une rémission totale des peines temporelles encourues pour une faute.

L'art de cheminer
Plus d’une fois, le pape a affirmé que le chemin chrétien conduit à se décentrer pour mettre Jésus au centre de sa vie. Ce n’est pas facile reconnaît François : « Il y a des jours obscurs, des jours d’échec », mais « dans l’art de cheminer, ce qui compte, ce n’est pas d’éviter de tomber mais de ne pas rester à terre », et ainsi de se remettre sur ses pied pour aller de l’avant, car « avec Jésus tout est possible ».
Le pape invite ainsi les chrétiens à ce mettre en marche dans les pas d’Ignace. La première étape mène les pèlerins du sanctuaire de Loyola, situé dans la ville basque d’Azpeitia, à Logroño, capitale de La Rioja, communauté autonome espagnole. Cette étape invite « à commencer sa marche en se demandant, à l’image d’Ignace : qu’ai-je fait dans ma vie ? quelle est mon orientation ? où apparaît la volonté de Dieu dans ma vie ? et quels sont mes sentiments déréglés ? », indique le site officiel du Camino Ignaciano. Le chemin passe ensuite par Zaragoza, puis Fraga et atteint enfin Manresa, en Catalogne. La ville abrite un centre de spiritualité fondé par les jésuites, au-dessus de la grotte où saint Ignace passa près d’une année (mars 1522 à février 1523), vivant dans la prière et la pénitence. De là, Ignace devait rejoindre Barcelone et embarquer en direction de la Terre Sainte.

Marcher, mais pas que...
Pour obtenir l’indulgence plénière décrétée par le pape, les pèlerins ne doivent pas se contenter de marcher et de méditer selon les Exercices spirituels. Ils devront assister à certaines célébrations dans les sanctuaires de Loyola et de Manrese. Mais aussi, relate le quotidien basque espagnol El diario vasco, prier pour la fidélité de l’Espagne à la foi chrétienne, pour les vocations sacerdotales et religieuses, et pour la défense de l’institution de la famille humaine.
Moins connu que le pèlerinage de Compostelle, le chemin ignacien est néanmoins toujours plus emprunté.
C. F.

Lu 865 fois

jesuitesChoisir est une revue culturelle d’information et de réflexion, éditée par les jésuites de Suisse romande depuis 1959 - www.jesuites.ch

jesuitesinternational
Jésuites international est l'organisation caritative des jésuites de Suisse. Elle soutient des projets sociaux et pastoraux dans plus de 50 pays du monde.
Tous les trois mois, certains de ces projets sont présentés dans un supplément de la revue choisir.

Découvrez-les ici.