banner religion 2016
mercredi, 22 septembre 2021 16:30

Décès de Bernard Sesbouë sj

Écrit par

Bernard Sesboüé, mars 2014 © Claude Truong-Ngoc/Wikimedia CommonsLe jésuite français Bernard Sesboüé est décédé mercredi 22 septembre à l’âge de 92 ans. Théologien réputé, spécialiste de christologie et à l’ecclésiologie, il a enseigné durant 30 ans à la Faculté de théologie du Centre Sèvres et a écrit, jusqu’au bout, un nombre impressionnant d’ouvrages et d’articles. Son dernier ouvrage sur l’eucharistie date même de 2020. Car transmettre, écrire n’étaient pas pour lui de simples exercices académiques. Toute sa vie a été sous-tendue par une grande soif de dialogue et de partage des connaissances.

Comme l’écrit Michel Fédou sj, sur le site des jésuites d’Europe occidentale, «il avait à cœur de transmettre à ses auditeurs les richesses de la tradition, ainsi que de les ouvrir aux nouvelles questions de notre temps. Éminent pédagogue, il était reconnu pour l’exceptionnelle clarté de ses cours, et pour le don qu’il avait d’accompagner les étudiants dans leur parcours théologique.» Bernard Sesboüé sj a d'ailleurs reçu le prix du Cardinal-Grente de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre en 2011.

Mais le Père Sesboüé ne se contentait pas de transmettre. Il cherchait à créer des ponts. Il a ainsi travaillé au dialogue avec les autres confessions -il a été durant 40 ans membre du groupe œcuménique des Dombes- et au développement des liens entre laïcs et prêtres, critiquant, sans langue de bois, toutes les formes de cléricalisme. En 1998, il disait dans nos colonnes sa tristesse face à une Instruction romaine sur la collaboration entre laïcs et prêtres marquée par la peur que les laïcs ne se substituent aux prêtres.

Les affinités entre sa pensée et la ligne rédactionnelle de choisir étant manifestes, c’est tout naturellement que nous l’avions convié à participer en 2016 à notre dossier Dès que je dis Dieu, dans notre première édition trimestrielle. Bernard Sesboüé y signait un article intitulé L’avenir de l’idée de Dieu, sur la grande tentation de l’Occident: prouver sa puissance en se passant de Dieu. Tentation sans avenir, pensait-il avec optimise: «L’hypothèse de la disparition du mot Dieu, et donc de l’homme en tant qu’il est homme, est pensable, mais je ne la crois pas possible, parce que l’homme est bâti de telle manière que la relation à Dieu l’habite de manière congénitale et qu’il ne peut s’en défaire.»


En août 2016, le Père Sesbouë présentait son livre L’homme merveille de Dieu dans le cadre Un auteur un livre. La rencontre, filmée pour choisir par Céline Fossati, permet de mieux approcher l’homme qu'était Bernard Sesbouë et sa pensée.

Lu 255 fois
Plus dans cette catégorie : « JRS - Vers un nous toujours plus grand

jesuitesChoisir est une revue culturelle d’information et de réflexion, éditée par les jésuites de Suisse romande depuis 1959 - www.jesuites.ch

jesuitesinternational
Jésuites international est l'organisation caritative des jésuites de Suisse. Elle soutient des projets sociaux et pastoraux dans plus de 50 pays du monde.
Tous les trois mois, certains de ces projets sont présentés dans un supplément de la revue choisir.

Découvrez-les ici.

 AOT

Inscrivez-vous à la 25e volée de ce parcours de formation qui aura lieu de septembre 2021 à juin 2023.
Thème: Dieu aujourd’hui? Entre incertitudes et confiance


CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL