banner religion 2016
mardi, 15 décembre 2020 15:02

Caraluna des temps modernes

Écrit par

"Caraluna", peinture de Chiara Mari, 2020  © Mari"Caraluna" de Chiara Mari, 2020Une chanson, une invocation et finalement nous sommes là, simplement là, dedans et en même temps pleinement dehors.

Chiara Mari, «artiste pélerine de la Lumière», comme elle aime se définir, convaincue que la beauté sauve le monde, invite chacun, dans ce petit billet, à suivre une voie tracée par Etty Hillesum et Antoine de Saint-Exupéry.

Etty Hillesum l’écrit dans son journal Une vie bouleversée. Elle avait réussi, par la grâce et un chemin intérieur patient, à vivre pleinement chaque instant. Une transformation du regard qui ouvre à la réalité savourée dans sa totalité. Grâce à ce «tout», les frontières s’effritent et les journées exaltent leurs couleurs. Elle affirme ainsi: «Partout où s’étend le ciel on est chez soi. En tout lieu de cette terre on est chez soi, lorsqu’on porte tout en soi.» Au seuil d’un 2021 incertain, ce regard visionnaire d’Etty Hillesum intemporel, universel me paraît précieux.

Antoine de Saint-Exupéry invite aussi à redécouvrir cet émerveillement. Ralentir, s’ouvrir au mystère, savourer chaque instant, apprivoiser les relations, cultiver les désirs, s’étonner face aux absurdités pour cultiver la spontanéité et la créativité... Redevenir enfant? «Les grandes personnes ne comprennent jamais rien toutes seules et c’est fatiguant pour les enfants de toujours leur donner des explications», écrit-il dans Le Petit Prince. Hélas l’enfance s’envole; néanmoins notre aujourd’hui peut devenir cette occasion de transformation.

Etty Hillesum et Antoine de Saint-Exupéry sont des précurseurs qui nous poussent à embrasser cette transformation, dans nos villes et nos réalités. Retrouver ainsi notre propre succession incessante d’aubes et de couchers de soleil?

Chers lecteurs et lectrices, que 2021 amène des ouvertures de possibles, des créatures surgissant de simples caisses ou d’apparents chapeaux, des couleurs à choisir, des roses à aimer et du bonheur à redécouvrir…

Prochaine exposition de Chiara Mari: du 24 janvier au 7 février, The Happening Place, Mendrisio (TI)

Lu 141 fois