banner societe 2016
dimanche, 06 mai 2007 02:00

Entre conviction et responsabilité

Écrit par
Le 2 juin, le peuple suisse devra se prononcer sur un double objet concernant l'interruption volontaire de grossesse, un référendum et une initiative. Le référendum propose de modifier le Code pénal en dépénalisant l'interruption volontaire de grossesse durant les 12 premières semaines (art. 119). L'initiative intitulée «pour la mère et l'enfant» demande, au contraire, un renforcement des directives pénales. Apolitique et non-confessionnelle, elle est soutenue par l'Association «Oui à la vie» et d'autres mouvements anti-avortement.
Lu 3015 fois