banner societe 2016

Marie-Thérèse Bouchardy

mardi, 04 août 2020 15:42

Un monothéisme sans dieu

un monothéisme sans dieu Elohîm et YHWH sont les deux vocables pour désigner le dieu de la Bible. François Rachline, universitaire et écrivain, explore la relation qu’entretient le monothéisme avec une divinité qui est tout à la fois plurielle (Elohîm) et indicible (YHWY), en plus de l’ambiguïté grammaticale entre un sujet pluriel et un verbe au singulier. De là découlent les difficultés de la traduction.

François Rachline
Un monothéisme sans Dieu
Paris, Hermann 2018, 92 p.

dimanche, 02 août 2020 15:13

Comment j'ai parcouru l'Indo-Chine

comment j'ai parcouru l'Indo ChineFin XIXe siècle, rares sont les femmes à entreprendre des voyages d’exploration, sauf en accompagnatrices courageuses et effacées de leur mari explorateur. Isabelle Massieu, veuve fortunée d’un avocat de province sous la Troisième République, a fait exception dans de longs voyages au Proche-Orient et en Asie dans les années 1890. «Il me semble que nous avons tout intérêt l’horizon de nos idées, à nous rendre compte de ce qui se fait au-dehors, à observer d’autres initiatives que les nôtres, d’autres manières de comprendre la vie.»

Isabelle Massieu
Comment j’ai parcouru l’Indo-Chine. Birmanie, Etats Shans, Siam, Tonkin, Laos
Genève, Olizane 2018, 292 p.

samedi, 01 août 2020 16:13

Sao Van Di, Un amour laotien

Sao Van DiUn roman, de la poésie, un hymne à l’amour! Son auteur, Jean Ajalbert (1863-1947), journaliste et poète, a entrepris un long voyage en Indochine au début du XXe siècle. Du Laos, il nous rapporte ce roman.

Jean Ajalbert
Sao Van Di. Un amour laotien
Préface de Matthias Huber
Genève, Olizane 2019, 242 p.

Home Bhoutan BouchardyEn voyage au Bhoutan, au printemps 1989, j’ai découvert un pays qui sortait de l’ordinaire. Enclavé entre Chine et Inde, au cœur de l’Himalaya, il a la taille de la Suisse (environ 47'000 km2), avec, aujourd’hui une population de 750'000 habitants. Ce pays se protège du tourisme de masse, par un quota de 100'000 touristes par an, devant dépenser 250 dollars par jour. Il m’était apparu calme, apaisant, accueillant, jamais stressé, sans pollution… Le pays idéal?

mardi, 10 mars 2020 10:28

La boussole et le baluchon

GardiolIl y a des carrefours dans une vie où l’on est envahi d’un puissant désir de nouer la gerbe de tout ce qui nous a animés, de nos écrits, afin de partager avec les amis le sens que notre boussole interne a initié dans notre foi comme dans nos engagements. Aucun lieu n’a été ignoré par Maurice Gardiol, qui a été diacre dans l’Église protestante de Genève: groupes bibliques, revue Chantiers, Presses bibliques universitaires, Éditions Ouverture, Centre social protestant (CSP), Entraide protestante suisse (EPER), Camarada, etc. C’est au grand large que son ouverture sur le monde lui a fait rencontrer des migrants, des réfugiés, des prisonniers… Il a été de tous les combats, même en politique comme membre de l’Assemblée constituante de la République et canton de Genève.

Page 1 sur 12