bandeau actu2
lundi, 22 avril 2013 11:43

Homs… en attendant le printemps

Écrit par

Des nouvelles de Homs, des événements de mars et du travail humanitaire de la communauté restée sur place.


Après une période calme vécue par la ville de Homs, nous avons vécu ces derniers jours un état de grande insécurité : les enlèvements des personnes dans la ville ont augmenté et les combats ont repris avec beaucoup de tensions, accompagnés d’explosions de temps à autres dans différents quartiers, créant l’anxiété chez les gens. Beaucoup de déplacés d’Alep, Idlib et Raqqa se dirigent vers Homs ces jours-ci. Plusieurs parmi eux ont tout abandonné pour fuir les combats qui ont lieu dans leurs villes, cherchant la sécurité et espérant la trouver à Homs. Plusieurs parmi eux, aussi, ont perdu des parents ou des êtres chers et ont donc fui leur ville. Cette année l’hiver a été dur et il a fait plus froid à cause de la neige qui a couvert la ville de Homs et à cause du manque de mazout et d’électricité. Mais les gens ont résisté stoïquement au froid, en attendant l’arrivée proche du printemps.



Nouvelles de la communauté jésuite de Homs
Le Père Ghassan Sahoui est parti à Rome pour un mois afin d’y poursuivre ses études de doctorat après avoir animé de façon remarquable la catéchèse au Deir al-Moukhallis et le développement du travail éducatif au Centre al-Moukhallis. Quant au P. Frans van der Lugt, il se trouve, avec 77 chrétiens, toujours dans la zone assiégée du vieux Homs (qu’on peut considérer comme détruite actuellement), sachant que 8 personnes sont mortes dans le quartier à cause des maladies et du manque de soins médicaux, sans compter nos frères, les familles musulmanes: il nous est difficile de connaître leur nombre ou d’avoir de leurs nouvelles de près. Le P. Frans continue son travail pastoral auprès de ces gens autant que possible et il encourage tous ceux qui réussissent à lui parler, lui qui, plutôt, a besoin aussi d’être encouragé par nous. Ses homélies sont publiées le dimanche sur Internet par les personnes concernées, et elles trouvent un grand écho auprès de ceux qui s’intéressent à la situation à Homs et en Syrie. Les gens du vieux quartier manquent de beaucoup de choses, mais, selon le P. Frans, l’important est de se concentrer sur tout ce qu’ils ont comme amour et soutien plutôt que de se concentrer sur ce qui manque comme nourriture ou choses matérielles. C’est le rôle prophétique que joue ce prêtre intrépide dans la zone considérée la plus isolée en Syrie aujourd’hui.
En ce qui concerne le P. Ziad, il continue à se déplacer entre Homs et les villages environnants, et entre la Syrie et d’autres pays, en poursuivant sa mission éducative, pastorale et humanitaire comme pèlerin sur les chemins de Dieu. Il a été appelé par l’Association
Défense des droits des chrétiens dans le monde pour aller à Fribourg, en Suisse, pour célébrer trois messes et donner une conférence sur l’avenir des chrétiens au Proche-Orient, et il a célébré une messe et deux veillées de prière à Paris, à la demande de l’Association OEuvre d’Orient. Notre communauté poursuit aussi sa mission spirituelle parmi les enfants, les jeunes et les adultes, en collaboration avec les religieuses, à travers la catéchèse, et les groupes augmentent de mois en mois. Nous célébrons encore des messes, surtout le dimanche matin et soir et nous remarquons une augmentation du nombre des fidèles qui viennent prier. Par ailleurs, l’Association allemande Stephanus Fondation a décerné son prix pour l’année 2013 à la communauté des Pères jésuites de Homs pour leur rôle humanitaire dans la crise actuelle en Syrie et leur assistance à toutes les personnes sans discrimination. Nous remercions cette noble association humanitaire et nous remercions surtout Jochen et Maria Langer pour leur rôle en appuyant cette candidature et leur soutien des jésuites en Syrie.
Malheureusement, nous avons cessé, depuis début décembre de l’année dernière, d’aller au Centre
al-Ard, après le massacre qui a eu lieu à l’entrée de la route qui mène à ce Centre. Et nous avons demandé aux ouvriers et aux employés de ne pas y aller pour ne pas mettre en péril leurs vies. La région est devenue dangereuse, une région où il y a des combats pratiquement quotidiens.

Nouvelles des centres éducatifs et du travail humanitaire
Les centres éducatifs poursuivent leurs activités comme d’habitude grâce aux volontaires, aux jeunes et aux Soeurs des Saints-Coeurs. Comme nouveauté, il y a l’ouverture d’un nouveau Centre pour ceux qui ont des besoins spéciaux ; il est affilié à notre Centre al-Moukhallis. Il se trouve dans le quartier arménien dans la partie Est de Homs. Nous préparons aussi un nouveau centre éducatif dans la zone de Kafroun, près de "Machta al-Helou", qui fait partie de la municipalité de Tartous. Nous y commencerons notre travail le mois prochain avec cent cinquante enfants. Le centre humanitaire a distribué ce mois-ci 1.500 couvertures pour l’hiver aux familles que nous accueillons. Nous avons continué aussi le travail humanitaire dans la région de Wadi al-Nassara, en collaboration avec les Pères Paulistes, et nous avons distribué ce mois-ci 700 paniers de nourriture et 1500 couvertures. Quant à la ville de Homs, nous continuons le travail humanitaire, surtout que le Centre al-Moukhallis est devenu le point de départ pour les autres centres et églises. Le Père Ziad a été choisi comme délégué de Caritas et des autres institutions humanitaires chrétiennes qui aident Homs, et le nombre des volontaires et de ceux qui travaillent dans le Centre al-Moukhallis sous la direction du JRS a augmenté. En un seul mois, nous avons distribué 7000 couvertures et 3000 édredons, oreillers et draps, en plus de 3000 paniers de nourriture et 3000 tapis aux familles que nous avons accueillies et à ceux qui ont subi des pertes. Pour conclure, nous remercions les amis et les associations humanitaires qui nous aident et qui ne nous abandonnent pas au cours de cette crise, ainsi que ceux qui continuent à nous soutenir spirituellement, moralement, humainement et matériellement.


Pour la plus grande gloire de Dieu !

ZH pour la communauté des Pères Jésuites à Homs

Lu 1776 fois

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL