bandeau actu2
mardi, 23 mai 2017 09:02

Mineurs non accompagnés

Écrit par

couv 683L’Alliance pour les droits des enfants migrants (ADEM) a exprimé ses regrets concernant le résultat de la votation du 21 mai sur l’hébergement et l’accompagnement des mineurs non accompagnés dans le canton de Berne. Les Bernois, par 54% des votants, se sont prononcés contre le crédit supplémentaire de 105 millions de francs, pour une période de 4 ans, pour assurer la prise en charge des mineurs non accompagnés (MNA). L’ADEM signale que ces résultats créent un grand flou quant à la pérennité des mesures particulières mises en place par le canton pour l’hébergement et l’accompagnement de ces jeunes.
Le canton de Berne, en effet, dispose depuis plusieurs années de structures spéciales pour les MNA. Avec le transfert de compétence au centre de Bäregg GmbH, il a réalisé une avancée importante, souligne l’Alliance. «Pour la première fois, un canton a mandaté une organisation de protection de l’enfance pour l’hébergement et l’accompagnement de tous les MNA. Cette prise en charge spécifique est justifiée par la plus grande vulnérabilité de ce groupe d’enfants. Les MNA ont un besoin particulier de protection et de mesures d’accompagnement, qu’il est nécessaire de fournir d’un point de vue professionnel.»


La demande de crédit devait permettre cet encadrement adapté, qui ne peut pas être assuré avec le seul le forfait de la Confédération. La majorité de ces jeunes ont migré à cause de conflits dans leurs pays d’origine et resteront en Suisse pendant un séjour prolongé, rappelle encore l’Alliance. Il est donc dans l’intérêt du canton et de la société de proposer un accompagnement adéquat à ces enfants et ces jeunes afin de leur permettre une bonne intégration au niveau scolaire, social ou professionnel.

L'Alliance pour les droits des enfants migrants regroupes diverses associations humanitaires et sociales, telles l'Organisation suisse d'aide aux réfugiés, Terre des hommes, la Fondation suisse du service social international et l'Institut international des droits de l'enfant

Pour prolonger votre réflexion sur les questions de migrations, choisir a édité un dossier sur la question (n° 683, avril-juin 2017). N’hésitez pas à le commander en nous écrivant: ou en nous téléphonant: +41 22 827 46 75.

 

Lu 760 fois

Retrouvez les propos du pape François parus dans choisir, assortis de 11 réactions de spécialistes !

Livre Pape 2

Avec, en exclusivité sur notre site, les propos de Pierre Emonet sj, directeur de choisir, et de Charles Morerod op, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg.