bandeau actu2
lundi, 30 novembre 2020 10:52

On attend des actes!

Écrit par

affiche nonC'est donc non pour l'initiative pour des entreprises responsables votée ce weekend en Suisse. Cet échec entraîne l’entrée en vigueur du contre-projet du Par­le­ment qui ne fait aucune men­tion d’une res­pon­sa­bi­lité à assu­mer. La balle est dans le camp des entreprises, qui doivent prou­ver qu'elles peuvent agir, sans contrainte, de manière socia­le­ment et éco­lo­gique­ment res­pon­sable à l’étranger. Comme le montre un petit livre des chercheurs suisses Ellen Hertz et Yvan Schulz, Entreprises et droits humains. Les limites de la bonne volonté, ce n'est pas gagné... On attend des actes!

Professeure de droit et spécialiste en compliance, Monika Roth, co-présidente du comité d’initiative, a déclaré: «Je suis convaincue qu'un engagement volontaire sans contrôle ni responsabilité ne suffit pas pour obliger toutes les multinationales à respecter les standards environnementaux internationaux et les droits humains. Le contre-projet indirect n’apportera donc aucune amélioration. Il est clair que la vaste coalition pour davantage de responsabilité des multinationales continuera à s’engager pour que toutes soient tenues à un degré minimal de responsabilité.»

Si la déception est évidente dans le camp des défenseurs de l'initiative, notamment pour la rédaction de choisir et les œuvres d'entraide, l'acceptation populaire donne aussi des ailes pour poursuivre cet engagement. Les Suisses sont conscients que leurs multinationales ne sont pas au-dessus des droits humains et désirent qu'elles assument leurs délits. Dominique de de Buman, ancien président du Conseil national PDC/FR et membre du Comité bourgeois engagé en faveur du oui, souligne le chemin qui reste à parcourir: «De plus en plus d’autres pays adoptent des lois sur la responsabilité des multinationales. La Suisse court le risque de manquer le coche. Nous devrons bientôt aller au-delà du contre-projet, insuffisant, qui entre cependant en vigueur.»

Lu 150 fois

Retrouvez les propos du pape François parus dans choisir, assortis de 11 réactions de spécialistes !

Livre Pape 2

Avec, en exclusivité sur notre site, les propos de Pierre Emonet sj, directeur de choisir, et de Charles Morerod op, évêque de Lausanne, Genève et Fribourg.