bandeau art philo
mardi, 20 février 2018 10:11

Job, un monde à décoder

Écrit par

CohenL’historienne Isabelle Cohen a consacré dix années à décoder les secrets du Livre de Job, qui est le plus long et le plus complexe de la Bible. Cet ouvrage examine les sujets les plus universels de notre vie: la place de l’être humain dans le monde, son destin, sa solitude, le bien et le mal, la justice, la valeur de l’amitié… Mais surtout il parle de la souffrance, en particulier de celle, individuelle, de l’innocent.

Isabelle Cohen
Un monde à réparer
Le livre de Job
Paris, Albin Michel 2017, 656 p.

L’histoire de Job est celle d’un homme qui perd tout alors qu’il n’a commis aucune faute. Juste, bon, généreux, richissime, Job est comblé par la vie. Il a une grande famille (dix enfants, sept fils et trois filles), du pouvoir et une ample fortune (7000 ovins, 3000 chameaux, etc.) et il est heureux. Du jour au lendemain, il perd tout: richesse, enfants et santé. Ses dix enfants meurent simultanément, ses biens sont détruits et ses animaux sont tués. Le malheur touche aussi sa propre santé et il contracte une grave maladie de peau, au point qu’il pense que sa dernière heure approche.

La souffrance est-elle nécessaire pour progresser?

Le livre de Job nous appelle à une profonde réflexion sur la perte. Qu’est-ce qui nous reste lorsque nous avons tout perdu? Pour Job, au-delà de la perte matérielle et affective, le plus dur est la perte de sens, et il cherche avec obstination à retrouver un sens à son destin. Il est prêt à se remettre en question, alors qu’il est considérablement juste. La question du «pourquoi» est donc fondamentale. Job essaie de trouver des réponses via une série de dialogues poétiques avec plusieurs personnages: ses trois meilleurs amis, un jeune prophète et finalement Dieu. L’ouvrage est une invitation à interpréter différemment ce qui nous arrive dans notre vie.

Contrairement à la première impression qui se dégage de l’histoire de Job, Isabelle Cohen remarque que nous ne sommes pas obligés de souffrir pour «grandir» en humanité, mais cela demande une éducation et un mode d’emploi, tout comme pour la lecture de la Bible elle-même. Les êtres humains ont besoin de se regarder en face et de surveiller leurs pensées, leurs actes, de s’arrêter et de réfléchir avant d’agir. Peut-être que grâce à ce cheminement, ils resteront sur le chemin divin.

Une Parole à décoder

Le livre d’Isabelle Cohen est constitué de quatre parties: une nouvelle traduction du livre de Job à partir de l’hébreu, des commentaires savants, un essai pour éclairer la démarche et approfondir les commentaires et, enfin, 150 pages de notes qui contiennent aussi des secrets… L’auteur perçoit que les voies de Dieu ne sont pas impénétrables et que nous pouvons les comprendre. Elle nous dévoile que la relation entre Dieu et l’être humain est une relation d’alliance, au sens de mariage, et non une relation aux termes de «punition-récompense». Dans le judaïsme c’est l’homme qui fait Dieu et c’est à nous de décoder les messages du Divin.

Lu 796 fois

Concours de nouvelles pour jeune auteur

Ecriture pxhere

Vous écrivez et avez moins de 35 ans? Participez à notre concours pour jeunes auteurs.

Le règlement, c'est par ici