bandeau art philo
vendredi, 31 décembre 2021 10:23

L’homme intérieur

Écrit par

LoufDom André Louf
L’homme intérieur
Au cœur de l’expérience spirituelle chrétienne
Salvator, Paris 2021, 206 p.

À l’heure de la quête de repères spirituels et de la crise de l’Église, il est salutaire de se plonger dans ce recueil d’articles écrits par l’un des maîtres contemporains de l’intériorité.

Reçue au baptême, la vie spirituelle est un trésor caché dans le cœur. En cet oratoire secret, la prière ne s’interrompt jamais. Le découvrir change la vie. Les méthodes et techniques de méditation n’ont d’autre but que de mettre en contact avec cette prière divine agissante.

Remarquable phénoménologue de la vie intérieure, Dom André Louf décrit avec précision et finesse ce qui se passe quand on prie. Il nous emmène aussi au cœur de la conversion, étape charnière du parcours spirituel qui se signale par l’étonnante et heureuse expérience «d’un cœur brisé et broyé», lieu paradoxal d’une refondation de soi en vérité et liberté. D’autres pages remarquables sur le désert intérieur, le vrai repentir ou l’accompagnement spirituel sont livrées dans cet inédit qui rassemble des écrits non publiés ou destinés à des revues spécialisées. À n’en pas douter, l’orfèvre de l’intériorité qu’est l’auteur fait jaillir chez son lecteur la Source cachée et l’éveille ainsi à son être intérieur.

Lu 152 fois

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Michel Gounot Godong

Hier traîtres ou champions de la version, aujourd’hui passeurs de culture, voire même auteurs, les traducteurs suscitent un intérêt certain. Une évolution qu’analyse Josée Kamoun.


Michel Gounot Godong

Scénarios de films imbibés de whisky, cinéastes alcooliques, publicités pour des marques de bière: l'ivresse côtoie depuis des décennies Hollywood. Virée éthylique avec Patrick Bittar dans le cinéma étasunien.