bandeau art philo

Stjepan Kusar

mardi, 25 décembre 2018 10:38

Ce que la science sait du monde de demain

Jim AL KhaliliSous la direction de
Jim Al-Khalili
Ce que la science sait du monde de demain
traduction de A. Cabannes et L. Pousaz
Lausanne, PPUR 2018, 336 p.

Ce livre, écrit par des scientifiques pour un vaste public, essaye d’imaginer comment sera notre vie en 2050 et plus tard encore. D’un style alerte et d’une langue libérée d’un vocabulaire et de formules trop spécialisés ou techniques, il se lit bien et entraîne le lecteur au-delà de ses connaissances déjà acquises, en stimulant son imagination. Il ne s’agit cependant pas de science-fiction, même si certains auteurs affleurent le domaine, ce qui est bien compréhensible dès lors que l’on parle de futur.

jeudi, 04 octobre 2018 15:22

Le monde du catholicisme

DurandJean-Dominique Durand et Claude Prudhomme (dir.) 
Le monde du catholicisme
Paris, Robert Laffont 2017, 1536 p.

On identifie habituellement le catholicisme à l’Église catholique romaine, à ses dogmes, ses institutions et ses préceptes; on ajoute que les catholiques sont «des chrétiens qui reconnaissent l’autorité du pape, successeur de Pierre, et des évêques qui sont en communion avec lui»; et que les origines de cette religion remontent à la prédication de Jésus.

L'encyclique « Lumen fidei » du pape François a été publiée le 5 juillet passé. Dans la continuité avec tout ce que le magistère de l'Eglise a énoncé, elle présente la foi comme existentielle. Ce texte mérite une grande attention pour deux raisons : ce qu'il dit et peut-être encore plus ce qu'il ne dit pas.

mercredi, 27 mars 2013 15:30

L'évêque du peuple

2013-04

un homme libre

« Soyons gardiens de la création, du dessein de Dieu inscrit dans la nature, gardiens de l’autre, de l’environnement. (…) Rappelons-nous que la haine, l’envie, l’orgueil souillent la vie. » Le discours est jésuite, mais l’inspiration est franciscaine. Le pape François ne s’inspire pas de la ferveur du petit pauvre d’Assise par une sorte de mimétisme, mais sous le poids de sa responsabilité actuelle et de son expérience de prêtre et d’évêque en Argentine.
L’Eglise romaine, malgré de très louables efforts, est « fatiguée », écrivait déjà, avant de mourir, le cardinal Carlo Maria Martini dans une interview posthume devenue célèbre : « Nous nous trouvons dans la situation du jeune homme riche qui s’éloigne tristement quand Jésus l’appelle à devenir son disciple.»

LIRE NOTRE EDITORIAL...

choisir revue culturelle, avril 2013

mardi, 05 mars 2013 16:12

Sans terre : la liberte

2013-03

La liberté d’un chrétien

Du pontificat de Benoît XVI, l’histoire retiendra surtout sa démission. Plus que les encycliques, les discours, les voyages, cet acte de courage et d’humilité marque d’un sceau original le ministère du pape allemand. D’abord parce qu’il s’agit d’une décision inhabituelle pour un souverain pontife, posée une seule fois dans l’histoire bimillénaire du christianisme. Mais surtout parce que le geste de Benoît XVI est un acte de grande liberté, à laquelle l’histoire des papes ne nous a pas habitués : au plus haut niveau de responsabilité, la personne l’a emporté sur le personnage.

LIRE NOTRE EDITORIAL...

choisir revue culturelle, mars 2013

Page 1 sur 3