bandeau art philo

Marie-Thérèse Bouchardy

DSCN8261"L'aveugle de Bethsaïda" © M.-Th. Bouchardy «Si on me pose une question sur mon inspiration, aussi étrange que cela puisse paraître, je ne peux pas répondre. Il se passe dans mon atelier une chose que je n’arrive pas à déterminer mais qui est plus grande que moi. Et je préfère ne pas en parler car je m’en sens incapable.» Ainsi s’exprimait le peintre Arcabas dans un entretien avec Michel Rondet en 2011. L’artiste français est décédé le 23 août dernier à l’âge de 91 ans. La cérémonie d'adieu s'est déroulée ce mardi 28 août en l’église de Saint-Hugues-de-Chartreuse, et Musée d'art sacré contemporain.

Xavier Lingg
Père Abraham, raconte-moi la Genèse
St-Maurice, Saint-Augustin 2017,
100 p.

 

Quel lieu est plus adéquat que le désert pour lire les premiers chapitres de la Genèse ? La nature à l’état brut, sans transformation humaine, nous plonge dans les splendeurs de la création.

lundi, 25 juin 2018 14:21

Éclats d’Évangile

MullerMarion Muller-Colard
Éclats d’Évangile
Paris/Genève, Bayard/Labor et
Fides 2017, 456 p.

 

En communion avec les lecteurs du journal Réforme, semaine après semaine, pendant trois ans, Marion Muller-Colard (qui a reçu des prix pour ses trois autres livres) a écrit une chronique biblique «pour se laisser oxygéner par l’Évangile».

vendredi, 15 juin 2018 12:20

Voyages chez les Moïs d’Indochine

YersinAlexandre Yersin
Voyages chez les Moïs d’Indochine
Genève, Olizane 2016, 196 p.

Incroyables aventures et extraordinaire exploit d’un médecin vaudois dans la partie sud de la cordillère Annamitique, de 1890 à 1894, avec tous les risques encourus: pluies diluviennes, chemins pas toujours tracés ou accessibles seulement à dos d’éléphant, sangsues, tigres, accueils plus ou moins mitigés…

vendredi, 15 juin 2018 12:10

La Source que je cherche

BassetLytta Basset
La Source que je cherche
Paris, Albin Michel 2017, 304 p.

«Pourquoi tenter de nommer cet Indicible que nous cherchons? […] Pourquoi, après avoir trouvé Dieu, éprouvons-nous toujours le sentiment de ne pas l’avoir trouvé?» Au travers de sa propre expérience, Lytta Basset essaie de rejoindre le lecteur ou la lectrice dans sa quête spirituelle. Face à l’incapacité de dire «Dieu», elle nous incite à rester des chercheurs, à nous mettre constamment en chemin, «en quête du Réel comme un dynamisme inépuisable». En se débarrassant des vieux oripeaux de Dieu (dieu méchant, pervers, indifférent, impuissant…), en brisant les idoles, l’intuition d’une Source ouvre une expérience inattendue, une recherche qui met en joie, qui éclaire l’intelligence.

Page 5 sur 10

Concours de nouvelles pour jeune auteur

Ecriture pxhere

Vous écrivez et avez moins de 35 ans? Participez à notre concours pour jeunes auteurs.

Le règlement, c'est par ici