bandeau art philo
mardi, 01 juin 2021 12:18

Faire face à la perversion

Écrit par

basset faire face à la perversionLytta Basset
Faire face à la perversion
Des ressources spirituelles inattendues
Paris, Albin Michel 2019, 416 p.

L’Espace-Payot réservé à l’accueil de Lytta Basset, venue présenter son dernier livre à Genève le 29 février 2020 dans le cadre du cycle Un auteur, un livre, était trop restreint. Faut-il encore la présenter? Écrivaine, conférencière et théologienne protestante, ses livres ont atteint de nombreuses personnes tant sa puissance de recherche, d’observation, de travail et d’écriture est remarquable. Ses investigations dans la nature humaine et dans la Bible, son accompagnement thérapeutique et son expérience sont une richesse de vie et de réflexion.

La perversion? Le phénomène est vieux comme le monde, mais nous en sommes devenus plus conscients. La table des matières nous renseigne sur son large champ : hypocrisie, complot, manipulation, harcèlement, mensonge, confusion, inversion des culpabilités, accusation de folie, humiliation, emprise… «Aucune activité humaine n’est à l’abri de la perversion de la parole - ni le vaste champ de spiritualité ni celui des psy.»

Si la psychologie apporte des outils de défense, la spiritualité peut aider à en sortir. Et c’est là l’apport de Lytta Basset qui, après avoir relu les évangiles dans la perspective de cette problématique, montre comment Jésus, continuellement agressé, a des paroles et des attitudes propres à déjouer les pièges et la violence de ceux qui le rejetaient. Elle examine les mécanismes de ces attitudes perverses et comment il y a répondu.

La ligne de force et la leçon de l’Évangile -«l’extrême lucidité sur autrui ne va pas sans l’extrême lucidité sur soi-même»- ouvre une perspective spirituelle aux «victimes» pour qu’elles sortent de leurs difficiles situations. Dans la Bible, d’autres textes peuvent éclairer le sujet: les Psaumes (p. ex. le Ps 64) disent «l’authenticité bouleversante qui met à jour ses situations de perversité». On découvre ailleurs (Abel et Caïn, p. ex.) «d’innombrables recommandations de prudence, de vigilance, de lucidité face à la perversion» et des appels à nous en «différencier, à la nommer, à parler vrai». Il s’agit de rentrer en soi-même, de prendre le temps de la réflexion et du discernement, de nous enraciner dans l’Être («Je Suis», dit Jésus), de se relier à son Origine et de découvrir son Égo divin «qui tient son existence d’un Autre que lui».

Il y a quatre interlocuteurs dans ce livre: l’auteure qui a vécu dans sa chair des destructions perverses; l’auteure-thérapeute qui accompagne des patients; Jésus tout au long de sa vie; et le lecteur qui trouve des outils pour relire sa vie à la lumière de ces investigations, dans une plus grande lucidité.

Lu 173 fois
Plus dans cette catégorie : « Golgotha J’aurais pu devenir millionnaire »

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Michel Gounot Godong

Hier traîtres ou champions de la version, aujourd’hui passeurs de culture, voire même auteurs, les traducteurs suscitent un intérêt certain. Une évolution qu’analyse Josée Kamoun.


Michel Gounot Godong

Scénarios de films imbibés de whisky, cinéastes alcooliques, publicités pour des marques de bière: l'ivresse côtoie depuis des décennies Hollywood. Virée éthylique avec Patrick Bittar dans le cinéma étasunien.