banner religion 2016
jeudi, 03 décembre 2015 10:38

Paraphrase et pèlerinage

Écrit par

Dans le numéro de décembre de la revue, l'abbé Xavier Lingg invite les lecteurs à "une paraphrase" de la parabole de Luc 16,1-9 à l'heure du début de l'année de la miséricorde décrétée par le pape François.

Le gérant habile

In illo tempore, Dieu se choisit pour son Eglise un gérant. Se sachant l’intendant des mystères de Dieu, celui-ci entreprit aussitôt des réformes dans cette institution aux traditions séculaires. Ceci n’eut pas l’heur de plaire à certains cardinaux de curie. Entourés d’un quarteron de nostalgiques d’une morale désuète, ceux-ci s’en allaient trouver le Seigneur pour dénoncer ce gérant de dilapider ses biens et de brader la saine doctrine. Le Seigneur décida donc d’aller voir un peu ce qui se passe et de demander compte au gérant de sa gestion.

Le gérant se dit en lui-même : « Que vais-je faire ? Revenir en arrière, c’est impensable. Démissionner, ça non, je ne veux pas. » Il convoque alors au Vatican tous ceux qui se sentent marginalisés, exclus, mis à l’écart ; ceux qui avaient des dettes envers l’Eglise. Il demande au premier : « Quel est ton problème ? » - « Je suis sous le coup d’une excommunication latae sententiae » - « Alors tiens, voici un papier avec l’en-tête du Vatican et mon sceau, écris : “Je vais faire les Exercices de saint Ignace chez les jésuites, et au terme des 30 jours, mon excommunication est levée”. » Au suivant ! « Et toi, quel est ton problème ? » - « Je suis divorcé et remarié et de ce fait exclu des Sacrements. » - « Ecris : “Je ferai une retraite d’une semaine dans un Foyer de Charité et je pourrai de nouveau communier”. Au suivant ! « Et toi, que désires-tu ? » - « Notre couple n’est pas en mesure de suivre les directives de Casti connubii et d’Huma nae vitae. Nous nous sentons donc en porte-à-faux avec la doctrine de l’Eglise. » - « Allons, ne savez-vous pas que pour commettre un péché grave, il faut trois conditions : une matière grave, la pleine connaissance de la gravité et la volonté de mal faire ? Examinez bien votre conscience et jugez vous-mêmes si, sur ces trois, il ne vous en manquerait pas une. Auquel cas, vous pouvez communier sans scrupule ! » Et ainsi de suite...

Lorsque le Seigneur vint, des milliers de voix s’élevèrent de la colonnade du Bernin : « Grâce à lui, j’ai retrouvé la foi... grâce à lui, j’ai retrouvé la paix intérieure... grâce à lui, j’ai pu prendre ma place dans la communauté ecclésiale... grâce à lui, je vis des expériences spirituelles extraordinaires... grâce à lui, je peux rendre témoignage de ma foi dans des milieux hostiles... grâce à lui, toute ma famille a retrouvé le chemin de l’Eglise... grâce à lui, je me suis engagé en catéchèse dans ma paroisse... grâce à lui, j’ai trouvé ma vocation... » Grâce à lui... grâce à lui !

En entendant tous ces « grâce à lui », le Seigneur fit l’éloge du gérant car il avait agi avec sagesse. Il lui dit : « Viens, serviteur bon et fidèle ; tu t’es montré habile dans ces petites choses, je t’en confierai de grandes. Quant aux autres, laisse-les braire. Toi, entre dans la joie de ton Maître. »

X. L.

Pèlerinage en Terre Sainte

Dans le même cadre de l’Année Sainte de la Miséricorde, l'abbé Xavier Lingg accompagnera un groupe de pèlerins en Terre Sainte. Il proposera des lectures et méditations de l’Evangile selon saint Luc, de l’Evangile de la Miséricorde, sur les lieux mêmes où se sont passés les événements relatés.

Ce voyage se déroulera du 14 au 22 mai 2016 et passera par Nazareth et la Galilée, Le Mont Thabor et la vallée du Jourdain, le désert de Judée, Taybeh et Jéricho, Bethléem et Jérusalem.
Organisation du pèlerinage : ad gentes, rue de Lausanne 42, 1201 Genève - www.ad-gentes.ch - tel. 022 545 25 53 - mail :

 

Lu 1123 fois
Plus dans cette catégorie : « L'armée des cieux Thérèse de Jésus »