banner societe 2016
mercredi, 19 novembre 2014 01:00

Un astronome jésuite primé

Écrit par

ConsolmagnoCertains s'étonnent lorsqu'ils apprennent qu'il existe des prêtres astrophysiciens. Que diraient-ils s'ils découvraient que le Vatican est l'Etat qui possède le plus d'astronomes professionnels proportionnellement à ses habitants (15 pour 1000) ? Qui consacre le plus de ressources pour la recherche astronomique (à peu près 1000 euros par an par habitant) ? Et qu'il possède même un observatoire astronomique confié à la Compagnie de Jésus, avec comme objectifs majeurs : faire de la recherche sérieuse, représenter l'Eglise institutionnelle auprès du monde des sciences dures et participer au dialogue entre les mondes scientifiques et spirituels, et plus largement le public ?

Une mission dont s'est acquis avec brio l'astronome jésuite du Vatican Guy Consolmagno, qui recevra jeudi 20 novembre 2014 la Médaille Carl Sagan, un prestigieux prix décerné par l'Union américaine d'astronomie (AAS). C'est le premier ecclésiastique honoré par cette distinction qui récompense « une activité de communication exceptionnelle envers le public de la part d'un scientifique actif dans l'étude du cosmos », (The Tablet, 16.11.14). Guy Consolmagno est notamment l'auteur du livre Les extraterrestres existent-ils ? Un astronome du Vatican répond, (Paris, Quasar 2013)
L'Observatoire du Vatican (OV) trouve ses origines dans deux courants d'institutions astronomiques de l'Eglise : celui des jésuites et celui de la papauté. Le premier est personnifié par la Faculté de mathématiques du Collège romain, fondée en 1551, alors que le second date de 1576, lorsque Grégoire XIII entrepris les travaux de construction de la Tour des Vents, haute de 73 mètres, pour les observations astronomiques au Vatican, en lien avec la réforme du calendrier. L'OV proprement dit a été créé en 1891 par le pape Léon XIII. Financé par l'Etat de la Cité du Vatican, il est confié aux jésuites depuis le début du XXe siècle.

Pour en savoir plus sur l'Observatoire du Vatican et sur les ponts entre astronomie et spiritualité, choisir a consacré en 2009, Année internationale de l'astronomie, un numéro (n° 595-596) à ces passionnantes questions. L'origine de l'Univers peut être découvert dans nos archives. juillet aout

Lu 1648 fois