bandeau art philo
lundi, 29 août 2016 17:07

Contraception et malentendus

Écrit par

BergeLoïc Berge, Contraception : sortir du malentendu,
Collection « Débats »
Paris, Médiaspaul 2015, 184 p.

L’Eglise demande que les couples soient ouverts à l’accueil de la vie. Mais s’agit-il toujours et uniquement d’accueillir la vie biologique, c’est-à-dire l’enfant? Que signifie véritablement accueil de la vie? Ce livre est né d’une perspective découverte dans l’Instrumentum Laboris qui préparait le synode sur la famille. Un passage de ce texte préparatoire déplorait la non-réception de l’encyclique Humanae Vitae, considérait la contraception comme un péché. Pour bien comprendre la question, il faut se souvenir de la crise que cette encyclique avait provoquée...

Cet ouvrage veut ouvrir un débat sur la contraception, permettant de discuter librement des positions du Magistère et du sensus fidei des catholiques, tout cela dans le but d’une évangélisation. Car il en va de la crédibilité de l’Eglise catholique de résoudre cet immense malentendu à propos de la sexualité, malentendu qui gêne toute relation entre l’Eglise catholique et le monde moderne. Après avoir parcouru l’histoire récente de l’Eglise et de la sexualité, l’auteur étudie certaines affirmations de Vatican II sur l’éthique conjugale et la régulation des naissances. Puis il étudie l’encyclique Humanae Vitae qui rend l’usage de la contraception illicite. Pour ce faire, il s’intéresse à deux concepts qui posent problème : les rythmes naturels et la loi naturelle. Sa proposition pour sortir de cette crise est de se mettre à l’écoute de l’Evangile et de Jésus. De là il conclut que l’ouverture à la vie n’est pas uniquement tournée vers la biologie, mais qu’il s’agit avant tout de l’ouverture à la vie de l’autre, du conjoint. L’auteur considère dès lors que les catéchèses de Jean-Paul II sur le corps sont des jalons pour une réinterprétation de la doctrine traditionnelle et pour sortir des malentendus. Il s’agit bien de revenir à l’Evangile et à son éthique de la communication des personnes.

Lu 731 fois
Plus dans cette catégorie : « L'accueil radical Femmes sous la dictature »