bandeau art philo
lundi, 08 janvier 2018 11:49

La maladie peut faire grandir

Écrit par

VinelChristian Vinel
La maladie peut faire grandir
Témoignage et réflexions
Namur, Fidélité 2016, 142 p.

À 49 ans, un prêtre plein d’énergie et d’enthousiasme se voit confronté à la maladie : cancer du colon avec métastases aux poumons et au foie. La prière et la communion avec ses amis vont l’aider. Il se sent entouré et de Dieu et de ses proches, et sa confiance se met à croître alors que ses forces diminuent.


Dans ses news, les messages qu’il envoie, on redécouvre avec lui des passages de l’Évangile qui, relus et médités, font grandir chacun. Cette maladie, confie-t-il, est comme un temps sabbatique pendant lequel il prend soin de lui et s’émerveille des rencontres que le Seigneur suscite. Il cite le pape Benoît XVI : « Les malades ne sont pas étrangers au destin du monde. Dieu, en grand artiste, forme jour après jour, y compris avec la contribution des malades, une grande mosaïque dont ils sont comme les pierres précieuses. »
Cette difficile traversée de cinq ans, avec chimiothérapies, opérations, rémissions et dernier pèlerinage à Lourdes avant son passage dans l’au-delà, est à la fois bouleversante et vivifiante, tant la patience et la confiance du malade grandissent. Il se répète encore et encore que Dieu a son temps à Lui, même si c’est dur. Il apprend à accepter que tout ne dépend pas de lui-même, qu’un Autre s’occupe de lui... À être cool sans pour autant démissionner ou être fainéant. Il appelle ça «conversion ». Qu’Il grandisse et que je diminue... Et de citer Paul Claudel : « Dieu n’est pas venu pour supprimer la souffrance. Il n’est même pas venu l’expliquer, il est venu la remplir de Sa présence. »
Merci aux amis de Christian Vinel qui ont décidé de partager cette expérience de confiance, d’apprivoisement de la souffrance. On ne ressort pas de ce témoignage comme on y est entré. Les photos sont des rayons de soleil.

Lu 572 fois

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL