bandeau art philo
lundi, 25 juin 2018 14:13

Introduction à la théologie

Écrit par

SesboueBernard Sesboüé
Introduction à la théologie
Histoire et intelligence du dogme
Paris, Salvator 2017, 222 p.

 

À celui qui s’intéresse à la théologie, le Père Sesboüé sj donne des informations passionnantes sur l’évolution de ces discours sur Dieu. Il étudie particulièrement la théologie dogmatique qui exprime le contenu de la foi. Le travail de la théologie est inépuisable, il doit être repris de siècle en siècle, en raison du mystère divin qui nous dépasse toujours et des questions nouvelles qui montent des différentes cultures humaines au cours de l’histoire. Ainsi les premiers énoncés dogmatiques sur l’humanité et la divinité du Christ ont pris forme au cours d’une succession de conciles comme ceux de Nicée, de Constantinople … Le contenu de cette théologie dogmatique concernant le Christ a évolué dès le Moyen Âge en se référant à l’Écriture.

L’auteur cherche à situer la théologie dogmatique à la lumière de son passé, avant de montrer ses grandes réalisations contemporaines et envisager son avenir. Les premiers défenseurs du christianisme furent Justin, «philosophe et martyr», Tatien, Tertullien, Irénée de Lyon, reconnu comme «le père de la dogmatique chrétienne» et le premier grand adversaire de la gnose, combat mené ensuite par Clément d’Alexandrie et Origène. Basile de Césarée s’attela à montrer comment la foi chrétienne pouvait affirmer la Trinité sans tomber dans le polythéisme. Augustin enseigna à rendre «raison de sa foi» à la lumière de l’Écriture et de la Tradition. Avec la scolastique, dont Thomas resta le maître, la théologie devint une «science» ; puis vint le temps de la Réforme, où la théologie s’intéressa particulièrement au rôle de l’Église.

Le Père Sesboüé cite ensuite de nombreux ouvrages apologétiques en réponse aux maîtres du soupçon (Marx, Nietzsche, Freud) et à la montée de l’athéisme aux XIXe et XXe siècles. Il fait aussi une large place aux grands auteurs de la dogmatique du siècle passé, Barth, Balthasar et Rahner.

La lecture de cet ouvrage n’est pas aisée, mais l’effort est largement récompensé car les connaissances de ce jésuite théologien renommé sont si étendues qu’elles nous permettent, avec bonheur, de revisiter les fondements de la théologie moderne et de nous intéresser avec lui au développement de l’œcuménisme.

Lu 117 fois