bandeau art philo
vendredi, 30 novembre 2018 09:51

À la découverte de la prière du cœur

Écrit par

VilainClaude Vilain
À la découverte de la prière du cœur
Saint-Prex, Je sème 2017, 256 p.

L’auteur, enseignant dans une Église évangélique du sud de Bruxelles, anime depuis plus de quinze ans des Lectio divina et des retraites sur le thème de la prière du cœur. Il confie avec une sincérité touchante que la gestation de son livre fut très longue tant il se sentait indigne d’un tel sujet. Son message est très incarné, donc accessible.

Claude Vilain propose quelques pistes à ceux et celles qui veulent entrer dans une vie de prière plus profonde et plus authentique en portant leur attention sur la prière individuelle, celle qui se vit dans le secret des chambres ou qui s’inscrit dans les multiples moments de la vie ordinaire. Deux chemins différents mais complémentaires pour amener notre vie à Dieu.

La relation à Dieu est faite d’un désir partagé: celui qui nous ouvre à Dieu et celui de Dieu de nous rencontrer. L’auteur explicite avec bonheur la prière qu’aime tant réciter le Pèlerin russe: «Seigneur Jésus Fils de Dieu, aie pitié de moi, pauvre pécheur.» «Seigneur Jésus Fils de Dieu»: en prononçant ces mots, nous manifestons clairement tout le mouvement de notre être qui se tourne vers le Christ, mendiant sa présence et son amour. «Aie pitié de moi, pauvre pêcheur»: se reconnaître pécheur nous conduit à une très grande dépendance de la grâce divine; c’est alors que celle-ci abonde.

Lorsqu’elle s’inscrit au début d’un temps de méditation, la prière du cœur vient apaiser l’agitation qui est en nous et nous rend ainsi disponible à la rencontre avec le Seigneur. Dans nos multiples activités, elle recentre nos pensées sur le Christ. Cette prière du Nom, comme le propose l’orthodoxie, peut aussi être dite avec d’autres paroles qui rejoignent nos circonstances particulières: «Seigneur donne-moi ta joie», «Seigneur donne-moi la patience» ou «Seigneur donne-moi ton amour»…

Ces pages sont émaillées de belles citations, entre autres celles des Pères de l’Église et des Pères du désert. Elles nous enseignent avec conviction et enthousiasme que, si nous acceptons de lui ouvrir un espace de rencontre et de dialogue, le Christ, modèle des priants, nous accompagne tout au long des jours pour nous entraîner à le rejoindre.

Lu 95 fois
Plus dans cette catégorie : « Confidences Le plein silence »