bandeau art philo
lundi, 16 août 2021 11:53

André Dumas

Écrit par

LavignotteStéphane Lavignotte
André Dumas
Habiter la vie
Genève, Labor et Fides 2020, 368 p.

«Je me situe à la lisière de la Parole et de la Vie», disait André Dumas (1918-1996). Ce livre est un commentaire de cette remarque qui pourrait résumer l’œuvre et l’action de cet éthicien trop oublié aujourd’hui, alors qu’il a guidé la pensée protestante dans les années 1960-1980 surtout. La thèse de Stéphane Lavignotte vient donc à son heure.

Grand intellectuel, professeur de philosophie et d’éthique à l’Institut protestant de théologie de Paris, œcuméniste, André Dumas a été l’homme de tous les dialogues: dialogue avec les marxistes, dialogue avec le catholicisme, au sujet notamment de la contraception et de l’avortement, dialogue avec les modernes. Il se tint toujours à la frontière entre le monde et l’Église, faisant comprendre aux athées la profondeur du témoignage biblique, tout en appelant les croyants à s’engager lucidement dans le monde. Il a beaucoup écrit, tant sur la guerre d’Algérie, par exemple, que sur le contrôle des naissances, soutenant d’ailleurs la loi Veil sur l’avortement, en insistant sur la clause d’une «situation de détresse», mais aussi sur la sexualité, sur le cinéma, sur Marie (écrits avec Francine Dumas son épouse).

Curieux de tout, esprit inventif, disciple émancipé de Karl Barth, Dumas nous a tous marqués par son enseignement, ses conférences mémorables, ses articles dans l’hebdomadaire Réforme. À ce titre, le livre de Lavignotte apporte d’utiles résumés de nombreux «polycopiés» de la Faculté de Paris qui sont restés dans les archives, sur le corps, la théologie politique, Karl Barth.

Sans avoir écrit de dogmatique, Dumas fut un maître de la parole vive, de la communication, de l’élégance du style. Son livre sur Dietrich Bonhoeffer: une théologie de la réalité (1968) est le meilleur ouvrage qu’on ait écrit en français sur le résistant luthérien allemand; je lui dois beaucoup. En reconnaissance à son action au camp de Rivesaltes, près de Perpignan, pendant la guerre, il a été fait «Juste parmi les nations».

Un petit regret: cette thèse centrée sur l’éthique n’évoque presque pas Dumas comme penseur spirituel, avec son Cent prières possibles (Albin Michel, 2000), très utilisé dans nos liturgies.

Lu 200 fois
Plus dans cette catégorie : « Mozart Rome est une femme »

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Michel Gounot Godong

Hier traîtres ou champions de la version, aujourd’hui passeurs de culture, voire même auteurs, les traducteurs suscitent un intérêt certain. Une évolution qu’analyse Josée Kamoun.


Michel Gounot Godong

Scénarios de films imbibés de whisky, cinéastes alcooliques, publicités pour des marques de bière: l'ivresse côtoie depuis des décennies Hollywood. Virée éthylique avec Patrick Bittar dans le cinéma étasunien.