bandeau art philo
mercredi, 06 décembre 2006 01:00

La Trinité et les visites divines

Écrit par

belloy40304visiteCamille de Belloy, La visite de Dieu, Ad Solem, Genève 2006, 158 p.

En présentant l'ouvrage de Camille de Belloy, Ad Solem honore les finalités que la maison d'édition avait tracées dans le programme du festival Agapé 2006. Se définissant comme éditeur catholique à Genève, il confesse : « Le livre est pour nous cet espace entre deux mondes qui doit permettre au lecteur de goûter déjà ?l'éternité inconnue sous la douceur des mots connus... »

Camille de Belloy, dominicain résidant à Strasbourg, philosophe et théologien, nous entraîne, à la suite de saint Thomas, dans l'espace éternel où réside le Dieu trinitaire. A partir de la promesse du Christ d'envoyer le Paraclet, révélateur de son enseignement et témoin du Verbe, saint Thomas va développer une théologie sur la mission des trois personnes divines. En effet, de toute éternité, et ainsi à chaque instant de notre vie, le Père envoie le Fils et le Saint-Esprit dans les âmes pour leur permettre de le rejoindre. Comment saisir un tel don ?

Trois étapes sont proposées au lecteur. La première partie (datio : donation des personnes divines) ouvre la réflexion sur l'amour que l'Esprit saint répand dans nos coeurs (Rm 5,5). Thomas d'Aquin énonce que « le Saint-Esprit, qui est l'Amour par lequel le Père aime le Fils, est aussi l'Amour par lequel il aime la créature en lui donnant part à sa perfection ». Il n'y a pas deux amours, mais un seul. Au don de l'amour prodigué par l'Esprit, saint Thomas associe le don de la sagesse offerte par le Fils. L'effet de ces dons serait en l'âme la jouissance de Dieu - vieux thème augustinien - par une participation toujours plus grande à la relation éternelle du Père et du Fils par l'Esprit.

La partie suivante (cognitio) nous introduit, après la réception des dons (amour, sagesse), à la connaissance de la personne qui se donne. Pour approcher le mystère divin, il faut reconnaître l'expérience spirituelle que procure le don dans l'âme et prendre conscience que les personnes divines impriment des vertus dans le coeur humain afin de l'unir au Dieu Trinité. Cette union à Dieu, terme de la mission, peut se faire par les ressemblances avec le divin données par la grâce. Car c'est lorsque l'on se ressemble que l'on s'assemble, écrivait déjà Plotin.

Dans la dernière partie (conformatio), saint Thomas nous entraîne à devenir plus ressemblant au Verbe par l'action de l'Esprit d'amour. Plus l'âme sera animée par le même amour régnant entre le Père et le Fils, plus elle deviendra conforme au Christ, plus elle retrouvera cette ressemblance à Dieu donnée lors de la création (Gn 1,6). Elle sera alors à même de jouir des visites divines.

La lecture de ce livre n'est certes pas aisée. Elle a le mérite d'ouvrir notre intelligence aux domaines mystiques explorés avec tant de persévérance et de pertinence par le saint docteur. Elle peut aussi permettre d'aiguiser notre désir d'union au divin et de déchiffrer avec plus de lucidité nos expériences spirituelles.

Lu 2176 fois

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Michel Gounot Godong

Hier traîtres ou champions de la version, aujourd’hui passeurs de culture, voire même auteurs, les traducteurs suscitent un intérêt certain. Une évolution qu’analyse Josée Kamoun.


Michel Gounot Godong

Scénarios de films imbibés de whisky, cinéastes alcooliques, publicités pour des marques de bière: l'ivresse côtoie depuis des décennies Hollywood. Virée éthylique avec Patrick Bittar dans le cinéma étasunien.