banner religion 2016

Jean-Blaise Fellay sj

lundi, 09 mars 2020 11:27

De la terreur à la foi

Réfléchissant à la peur, je me suis rappelé une expérience berlinoise au milieu des années 70. J’étais en Allemagne pour une formation spirituelle, celle que l’on fait chez les jésuites à la fin des études, après quelques années d’insertion professionnelle: il s’agit à la fois d’une sorte de bilan et d’une forme de renouvellement des racines spirituelles. Au loin brillaient les lumières du mur de Berlin, protégé par les féroces vopos

Jean-Blaise Fellay sj, Villars-sur-Glâne, historien, a été directeur spirituel des séminaires diocésains des évêchés de Lausanne, Genève et Fribourg et de Sion, professeur à l’Institut Philanthropos et rédacteur en chef de notre revue durant 14 ans. Il tient une chronique régulière sur jesuites.ch.

lundi, 03 juin 2019 09:29

La vie est un achèvement

Trace © Jellel Gasteli / GodongLe mythe de Sisyphe illustre l’absurde de l’éternel recommencement des cycles terrestres. Ainsi en est-il du venir et du partir. Comment trouver du sens dans notre monde? L’espérance chrétienne propose une rupture, l’offre d’un nouveau départ et une réconciliation finale. La parabole du fils prodigue nous y invite. 

Jean-Blaise Fellay a été directeur spirituel des séminaires diocésains des évêchés de Lausanne, Genève et Fribourg et de Sion, professeur à l’Institut Philanthropos et rédacteur en chef de notre revue durant 14 ans. Il tient une chronique régulière sur jesuites.ch.

mardi, 11 décembre 2018 09:17

Le cléricalisme et l’Église

ChaussuresPapeLe pape a donné ses chaussures lors de la Marche Mondiale pour le Climat à Paris. Le pape François a introduit dans le débat public la question du cléricalisme. Il y voit une dérive majeure pour l’Église. Dès son intronisation, à sa première prise de parole, il donne le ton par un «bonsoir». Pas de grande invocation doctrinale ou religieuse, simplement la salutation d’un voisin à son voisin. Autre modification significative, les souliers noirs, des souliers de tous les jours, pas des pantoufles blanches, ni des mules pontificales. Il réside à Ste-Marthe, où il avait logé comme cardinal de passage, pas au palais du Vatican. Il mange dans le réfectoire commun, à la grande surprise des hôtes visiteurs. Rompre avec le faste, le cérémonial, l’évêque de Rome se veut près de son peuple, de la vie ordinaire. Il croit que c’est une dimension fondamentale de l’Évangile.

mardi, 11 décembre 2018 17:07

Quand l'Islam s'éveillera

arkounQuand l’Islam s’éveillera-t-il? Cela risque d’être long, si l’on suit Mohammed Arkoun. Il le sait d’expérience. Né dans un village kabyle d’Algérie marqué par l’influence d’un islam particulier, celui des Marabouts, il connaît depuis l’enfance la complexité culturelle du monde arabo-musulman. Il a ensuite entamé de longues études qui l’ont amené à occuper la chaire de professeur d’histoire de la pensée islamique à Paris et à enseigner aux États-Unis. Mohammed Arkoun s’est particulièrement intéressé au Moyen Âge musulman, époque de controverses entre les nombreuses écoles théologiques des grands courants shiite et sunnite.

Mohammed Arkoun
Quand l’Islam s’éveillera
Paris, Albin Michel 2018, 254 p.

ArminjonConstance Arminjon
Une brève histoire de la pensée politique en Islam contemporain
Préface de Gilles Kepel
Genève, Labor et Fides 2017, 232 p.

Constance Arminjon décrit de manière incisive le fossé qui sépare la conception islamique de l’État de celle de la modernité occidentale. Les auteurs islamiques rappellent que la Charia est révélée par Dieu alors que les Constitutions nationales sont le fait de juristes laïcs.

Page 2 sur 6

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL