banner religion 2016
vendredi, 21 juin 2013 10:26

Revues culturelles jésuites : un discours du pape François

Écrit par

01427 14062013Le pape François a rencontré, le 14 juin dernier, les collaborateurs de la Civiltà Cattolica, la revue jésuite d'Italie. Les pistes de travail qu'il a dessiné pour eux peuvent s'appliquer à toutes les revues jésuites du monde, et donc aussi à choisir. Extraits de son discours.







Chers amis dans le Seigneur,

(...) J'aimerais vous proposer trois termes susceptibles de vous aider dans vos efforts.


Le premier, c'est le mot « dialogue ».
Vous accomplissez un service culturel important. Initialement, l'attitude et le style de la Civiltà Cattolica étaient combatifs et même souvent âprement polémiques, comme l'était le climat général de l'époque. (...) Votre fidélité à l'Eglise exige de vous, aujourd'hui encore, une certaine fermeté contre les hypocrisies, fruits d'un cœur fermé et malade. Cependant, votre tâche principale n'est pas d'élever des murs, mais de jeter des ponts ; elle consiste à instituer un dialogue avec tous les êtres humains, même avec ceux qui ne partagent pas la foi chrétienne, mais qui « honorent de hautes valeurs humaines », et enfin avec « ceux qui s'opposent à l'Eglise et la persécutent de différentes façons » (Gaudium et spes, 92). Elles sont nombreuses, les questions humaines que l'on peut discuter et partager. Dans le dialogue, qui est un don de Dieu, il est toujours possible de se rapprocher de la vérité et de s'enrichir mutuellement. Dialoguer, c'est se convaincre que l'autre a quelque chose de bon à dire, ménager un espace pour son point de vue, son opinion, toutes ses propositions, mais évidemment sans tomber dans le relativisme. Pour dialoguer, nous devons baisser la garde et ouvrir les portes. Continuez à dialoguer avec les institutions culturelles, sociales, politiques, cherchant aussi à offrir votre contribution à la formation des citoyens qui ont à cœur le bien de tous et travaillent en vue du bien commun.



Le deuxième mot que je vous suggère est le mot « discernement ».
Vous avez pour tâche de recueillir et d'exprimer les attentes, les désirs, les joies et les drames de notre temps, et de proposer les éléments d'une lecture de la réalité à la lumière de l'Evangile. Aujourd'hui, les grandes demandes spirituelles sont plus vives que jamais et il faut que quelqu'un les interprète et les comprenne. Avec une intelligence humble et ouverte, « cherchez et trouvez Dieu en toutes choses », comme l'écrivait saint Ignace. Dieu est à l'œuvre dans la vie de tout homme et dans la culture : l'Esprit souffle où il veut. Cherchez à découvrir ce que Dieu a fait et comment son œuvre se poursuivra. Le discernement spirituel est un trésor des jésuites, qui cherche à reconnaître la présence de l'Esprit de Dieu dans la réalité humaine et culturelle, les germes de sa présence déjà semés dans les évènements, les sensibilités, les désirs, les tensions profondes des cœurs et des contextes sociaux, culturels et spirituels. Je me souviens d'un propos de Rahner : le jésuite est un spécialiste du discernement dans le champ de Dieu, et aussi dans celui du Diable. Il ne faut pas avoir peur de poursuivre dans la voie du discernement pour découvrir la vérité. Ces remarques de Rahner, lorsque je les ai lues, m'ont beaucoup frappé.


Pour chercher Dieu en toutes choses - dans tous les domaines du savoir, de l'art, de la science et de la vie politique, sociale et économique - l'étude, la sensibilité et l'expérience sont nécessaires. Certaines des matières que vous traitez peuvent n'avoir aucune relation explicite avec une perspective chrétienne, mais elles ont leur importance pour percevoir la manière dont les personnes se comprennent elles-mêmes ainsi que le monde qui les entoure. Que votre observation informative soit ample, objective et opportune. Il faut aussi accorder une attention particulière à la vérité, la bonté et la beauté de Dieu, qui doivent toujours être prises ensemble, alliées précieuses pour la défense de la dignité humaine, la construction d'une convivialité pacifique et pour prendre soin de la création. C'est de cette attention que naît un jugement serein, sincère et fort face aux évènements, à la lumière du Christ. De grandes figures comme Matteo Ricci sont des modèles en la matière. Tout cela exige que nous gardions un cœur et un esprit ouverts et que nous évitions la maladie spirituelle de l'auto-référentialité. L'Eglise elle-même, lorsqu'elle devient auto-référentielle, tombe malade et vieillit. Que notre regard, fixé sur le Christ, soit prophétique et dynamique, tourné vers l'avenir : c'est ainsi que vous resterez toujours jeunes et audacieux dans votre lecture des évènements.


Le troisième mot est le mot « frontière ».
La mission d'une revue culturelle comme La Civiltà Cattolica prend place dans le débat culturel contemporain et propose la vision de la foi chrétienne, sur un mode à la fois sérieux et accessible. La rupture entre Evangile et culture est sans doute un drame (cf. Evangelii nuntiandi, 20). Vous êtes appelés à apporter votre contribution pour guérir cette rupture qui passe également par le cœur de chacun d'entre vous et de vos lecteurs. Ce ministère est caractéristique de la mission de la Compagnie de Jésus.

Par vos réflexions approfondies, accompagnez les processus culturels et sociaux et tous ceux qui passent par des transitions difficiles, en prenant aussi en compte les conflits. Le lieu qui vous est propre, ce sont les frontières. Là est la place des jésuites. Le propos de Paul VI, repris par Benoît XVI, sur la Compagnie de Jésus est particulièrement valable pour vous aussi aujourd'hui : « Partout dans l'Eglise, même dans les champs d'activité de pointe, aux carrefours des idéologies et dans les secteurs sociaux, là où se confrontent les exigences brûlantes de l'homme et le message permanent de l'Evangile, là se sont trouvés, là se trouvent les jésuites. »

S'il vous plaît, soyez des hommes de la frontière, avec cette capacité qui vient de Dieu (cf. 2 Cor 3,6). Mais ne tombez pas dans la tentation de domestiquer les frontières : il faut aller vers les frontières, et non pas les ramener à la maison pour leur passer une petite couche de vernis et les apprivoiser. Le monde d'aujourd'hui, soumis à des mutations rapides et agité par des questions d'une grande pertinence pour la vie de la foi, a le besoin urgent d'un engagement courageux pour l'éducation à une foi empreinte de conviction et de maturité, capable de donner sens à la vie et de proposer des réponses convaincantes à tous ceux qui sont en quête de Dieu. Il s'agit de soutenir l'action de l'Eglise dans tous les champs de sa mission. (...)

Lu 2145 fois

jesuitesChoisir est une revue culturelle d’information et de réflexion, éditée par les jésuites de Suisse romande depuis 1959 - www.jesuites.ch

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


jesuitesinternational
Jésuites international est l'organisation caritative des jésuites de Suisse. Elle soutient des projets sociaux et pastoraux dans plus de 50 pays du monde.
Tous les trois mois, certains de ces projets sont présentés dans un supplément de la revue choisir.

Découvrez-les ici.