banner religion 2016
L'événement Jésus-Christ donna naissance à une littérature foisonnante. Nous connaissons les quatre Evangiles, les lettres de Paul, de Pierre et de Jacques, de Jude et de Jean, les Actes des Apôtres, l'Apocalypse de Jean. Mais nous ignorons le plus souvent que les premiers siècles de notre ère produisirent bien d'autres écrits, évangiles de toutes sortes, visions et révélations, actes d'apôtres, correspondances variées...
dimanche, 06 septembre 1998 02:00

Les droits de l'homme dans l'Eglise catholique

Écrit par
Par sa fondation, l'Eglise n'est pas une société tout à fait comme les autres. Et pourtant, même si elle reçoit son inspiration d'en haut, les droits de l'homme la concernent aussi. II est bon de s'en souvenir au moment où l'administration romaine semble mettre sa confiance plus dans des mesures coercitives que dans la force intérieure de la justice et de la liberté. Les derniers «Motu Proprio» sur la défense de la foi et les conférences épiscopales posent des questions essentielles quant à l'exercice de l'autorité dans l'Eglise. Paul Valadier nous livre quelques clés pour y réfléchir.
Cinquante ans ont passé depuis la fondation du Conseil oecuménique des Eglises (COE), à Amsterdam. Le mouvement oecuménique est, évidemment, plus ancien. Ses débuts remontent au XIXe siècle. Le COE en est un fruit et, en même temps, l'instrument qui lui ouvre de nouveaux horizons. Sa fondation répondait à une grande espérance. Jusqu'alors le mouvement oecuménique avait été une idée soutenue principalement par des personnes ; désormais les Eglises étaient engagées. Où en sommes-nous aujourd'hui ? Le COE est-il toujours le moteur du mouvement oecuménique, ou la situation a-t-elle à ce point changé qu'il ne peut plus être considéré comme son instrument privilégié ? Le bilan est contradictoire.
La démarche bonhomme n'empêche pas le regard vif sous de fines lunettes. La croix pectorale et une bague ornée d'une imposante améthyste tranchent avec l'austère col romain et la tenue noire. Le patriarche de Babylone des Chaldéens, Raphaël I Bidawid, allie le calme de l'homme d'Eglise avec la finesse du diplomate. La convivialité islamo-chrétienne, les relations de son Eglise avec un pouvoir autoritaire, l'émigration, autant de questions abordées ici. Et d'abord l'embargo décrété parles Nations Unies, qui frappe l'Irak depuis plus de cinq ans.
Quand l'Eglise embouche la trompette des Droits de l'homme, certains répliquent: balayez devant votre porte. Et c'est vrai, la dénonciation du péché doit se faire à l'intérieur comme à l'extérieur. La conversion est une dimension perpétuelle de la vie de l'Eglise.
dimanche, 06 juin 1982 02:00

Annoncer l'Evangile aujourd'hui

Écrit par
vendredi, 06 février 1981 01:00

L'Opus Dei

Écrit par
On les redoute et on s'en méfie. Car ils sont puissants: ils ont des ministres dans des gouvernements ou des dictatures, un empire économique, des journaux et des studios de radio. Leurs méthodes sont si discrètes et efficaces qu'elles en deviennent secrètes et menaçantes. « Sainte Mafia », «Franc-maçonnerie blanche», ou vivante expression de la jeunesse éternelle de l'Eglise? Qu'est-ce que l'Opus Dei?
Page 53 sur 54