bandeau art philo
mercredi, 23 décembre 2015 08:59

La « religion »

Écrit par

Smith 45039Jonathan Z. Smith
Magie de la comparaison. Et autres essais d’histoire des religions 
Genève, Labor et Fides 2014, 198 p.

Dans la préface de ce livre, Philippe Borgeaud se réjouit de la publication en français de textes de Jonathan Z. Smith, judicieusement choisis et traduits par Daniel Barbu et Nicolas Meylan. Car l’approche historienne et anthropologique de la notion de la religion par ce chercheur américain est d’une importance capitale pour tous ceux qui étudient « la religion ».

Pendant plus de 40 ans, J.Z. Smith a incarné la principale voix d’une réflexion théorique sur la religion et l’histoire des religions. Interrogeant successivement la comparaison, le mythe, la propagation du sacré, il en a formulé la critique, tout en reconnaissant qu’elle peut servir la réflexion scientifique. Sept de ses textes figurent dans ce livre : Imaginer la religion ; Religion, religions, religieux ; Ici, là où que ce soit ; La topographie du sacré ; Une question de classe ; Une carte n’est pas le territoire ; suivis de J.Z. Smith par lui-même. Ils représentent sa pensée, laquelle aborde avec minutie et bonheur les questions fondamentales de l’histoire des religions. Celle-ci, dans son langage, accède à un statut analogue à celui de la linguistique ou de la culture en anthropologie. Envisagée ainsi, elle lui garantit sa scientificité.
Ce livre est sans doute ardu, mais combien intéressant ! La connaissance historique de l’auteur est immense et nous remplit d’admiration. Il souligne que le désir simultané des spécialistes, travaillant sur les traditions religieuses, de se laisser éclairer par d’autres acquiert une réelle signification du point de vue académique. Pour lui, la comparaison se conjugue sur quatre modes : ethnographique, encyclopédique, morphologique, évolutionniste. Le texte Ici, là où que ce soit, tiré d’une conférence, fut pour l’auteur un véritable défi : celui de s’adresser à la fois à un public profane et à des spécialistes. Une belle réussite.
Abordant le dictionnaire des religions, J.Z. Smith nous apprend qu’il y en a de deux sortes. Le premier groupe se compose des sept religions mondiales - bouddhisme, religion chinoise, christianisme, hindouisme, islam, religion japonaise et judaïsme. Le deuxième réunit les religions de l’Antiquité, les nouvelles religions et celles des peuples traditionnels. L’auteur les étudie en profondeur. En faire un résumé est donc impossible dans ces lignes. Du reste, avec humour, l’auteur considère que la tâche de l’historien est de compliquer, pas de clarifier.
« Comme le pèlerin, dit-il, l’historien avance de biais, tourne plusieurs fois autour de son objectif avant même de chercher à l’atteindre, ne serait-ce qu’un instant. L’histoire est faite d’aperçus pas de visions. » Enfin, à la question « quelle est votre définition du mot religion ? », il répond : « Une institution qui régit selon des modèles culturels les relations des hommes avec des acteurs surhumains dont la culture postule l’existence. » Bonne route... Le jeu en vaut la chandelle.

Lu 1069 fois

Concours de nouvelles pour jeune auteur

Ecriture pxhere

Vous écrivez et avez moins de 35 ans? Participez à notre concours pour jeunes auteurs.

Le règlement, c'est par ici