bandeau art philo
mardi, 20 juillet 2021 11:09

Ce que la Bible nous dit du sport

Écrit par

Couverture de "Le sport", de François-Xavier AmherdtLa Bible parle-t-elle du sport? La question interpelle l’auteur, bibliste chevronné et sportif dans l’âme, arbitre de tant de compétitions. Il souligne avec beaucoup d’enthousiasme les bienfaits du sport dans la vie personnelle, dans la vie d’un pays ou dans l’éducation des jeunes, mais il pointe également les dérives éthiques qui le caractérisent (violence, pouvoir de l’argent, racisme, nationalisme, dopage…), au point de se demander: «Pourquoi donc le sport est-il devenu la religion universelle au XXIe siècle?»

Par une lecture rigoureusement exégétique de douze textes de la Révélation, François Xavier Amherdt donne une nourriture spirituelle aux marcheurs que nous sommes, nous entraînant vers la joie de la rencontre avec Celui qui bénit tout effort sur la route escarpée du salut.

Les montagnards seront heureux, ils sont invités dès le premier chapitre à «monter à la montagne du Seigneur», soit à la colline de Sion à Jérusalem, où le Seigneur sera désigné comme «l’arbitre de peuples nombreux». La métaphore de l’arbitre appliquée à Dieu signifie que le Seigneur n’agit qu’avec justice et miséricorde, n’ayant qu’un petit faible pour les démunis.

Paul, qui s’identifie à un athlète courant en vue d’une couronne impérissable, va donner toute sa saveur aux métaphores sportives concernant la course et la lutte. Pour atteindre son but, il s’impose une ascèse rigoureuse. L’apôtre nous entraîne au «beau combat», en revêtant «l’armure de Dieu», en s’armant du «bouclier de la foi», du «casque du salut» et du «glaive de l’Esprit, c’est-à-dire de la Parole de Dieu». Au sein d’une véritable équipe sportive, chaque athlète a un rôle déterminant au service de son équipe. De même que pour former un seul corps, chaque fidèle a son rôle à jouer dans l’Église.

Ce livre est émaillé de nombreuses citations bibliques, mais aussi de recommandations données par les papes et leurs collaborateurs sur une pratique heureuse du sport. L’auteur nous met en garde contre les innombrables déviances possibles: le sport est sérieusement menacé lorsqu’il est pratiqué avec l’attitude de «gagner à tout prix» ou quand les joueurs sont motivés par des salaires exorbitants. Autre danger, celui de devenir un fan ébloui par les succès de ses héros sportifs, au point de les adorer comme de véritables divinités.

De cette lecture émane une sensation de joie profonde provenant d’une explicitation lumineuse et vivante de notre spiritualité chrétienne et aussi de la récompense promise à ceux qui se donnent avec justesse dans une activité sportive qui leur convient car, comme le recommande l’apôtre, il nous faut aussi «glorifier Dieu par notre corps».

François Xavier Amherdt
Ce que la Bible dit sur… le sport
Bruyères-le-Châtel, Nouvelle Cité 2020, 128 p.

Lu 155 fois

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Michel Gounot Godong

Hier traîtres ou champions de la version, aujourd’hui passeurs de culture, voire même auteurs, les traducteurs suscitent un intérêt certain. Une évolution qu’analyse Josée Kamoun.