bandeau art philo
mardi, 24 août 2021 09:19

Aime, prie et travaille

Écrit par

JauffretThomas Jauffret
Aime, prie et travaille
Paris, Salvator 2021, 192 p.

Qui pourrait penser que sous ce titre plongé dans l’eau bénite se cache la réflexion d’un financier chrétien?

Homme d’entreprise, l’auteur prend appui sur la tradition bénédictine et la doctrine sociale chrétienne. Le titre s’inspire de la vie monastique l’orare et laborare (prier et travailler), et de saint Augustin il reprend le primat de l’amour pour quiconque veut élaborer une communauté humaine. C’est précisément là que l’auteur rejoint la tradition sociale chrétienne.

Lui sert de fil rouge l’idée que l’entreprise est un bien commun, c’est-à-dire une communauté où la solidarité de tous se conjugue avec la subsidiarité qui donne à chacun de quoi trouver sens à son travail. Chemin faisant, oscillant entre des propos de sagesse, voire de bon sens, et des aperçus prophétiques -certains diraient utopiques- Thomas Jauffret épingle avec bonheur quelques manies managériales contemporaines, plus proches de la manipulation que d’un authentique souci du bien commun universel.

Lu 304 fois
Plus dans cette catégorie : « Éric Fuchs l’éveilleur Marie »

CouvLivreChoisir

Coédité par choisir et les éditions Slatkine, ce recueil regroupe douze nouvelles retenues par le jury du concours pour écrivain(e)s lancé par notre revue lors de son 60e anniversaire.

COMMANDER LE RECUEIL


Michel Gounot Godong

Hier traîtres ou champions de la version, aujourd’hui passeurs de culture, voire même auteurs, les traducteurs suscitent un intérêt certain. Une évolution qu’analyse Josée Kamoun.


Michel Gounot Godong

Scénarios de films imbibés de whisky, cinéastes alcooliques, publicités pour des marques de bière: l'ivresse côtoie depuis des décennies Hollywood. Virée éthylique avec Patrick Bittar dans le cinéma étasunien.